GB: Corbyn veut une nouvelle union douanière avec l'UE après le Brexit

GB: Corbyn veut une nouvelle union douanière avec l'UE après le Brexit
Le chef du Parti travailliste britannique Jeremy Corbyn à Londres, le 20 décembre 2017

AFP, publié le lundi 26 février 2018 à 12h45

Le chef du Parti travailliste britannique Jeremy Corbyn a déclaré lundi vouloir une "nouvelle union douanière" avec l'Union européenne après le Brexit, accusant le gouvernement conservateur de laisser les Britanniques "dans le noir".

"Le Parti travailliste cherchera à négocier une nouvelle union douanière complète entre le Royaume-Uni et l'Union européenne afin de garantir l'absence de droits de douane avec l'Europe et d'éviter toute nécessité d'une frontière rigide en Irlande du Nord", a déclaré le leader du principal parti d'opposition du pays lors d'un discours à Coventry (centre de l'Angleterre). 

"Chaque pays géographiquement proche de l'UE sans être membre de l'UE - qu'il s'agisse de la Turquie, de la Suisse ou de la Norvège - entretient des relations étroites avec l'UE", a déclaré M. Corbyn. "Le Royaume-Uni aura besoin de sa propre relation sur mesure."

Vingt mois après le référendum sur le maintien ou non du Royaume-Uni dans l'Union européenne, "le pays est toujours dans le noir sur ce que ce gouvernement divisé veut du Brexit", a fustigé M. Corbyn.

La Première ministre Theresa May a exclu de rester dans le marché unique et l'union douanière et doit préciser sa vision du partenariat post-Brexit qu''elle souhaite vendredi.

Son ministre chargé du Brexit David Davis a attaqué la prise de position du Labour, expliquant dans le Daily Telegraph qu'en restant dans une union douanière, le Royaume-Uni perdrait le contrôle de sa politique commerciale et ne pourrait nouer des accords de libre-échange avec d'autres pays du monde.

Le leader de la gauche plaide pour sa part pour "une nouvelle relation forte avec le marché unique qui inclut un accès entièrement libre de droits" au marché européen. 

"Nous chercherons aussi à négocier des protections, clarifications ou exemptions là où elles sont nécessaires", notamment dans les services publics, les aides d'Etat et le détachement des travailleurs. 

Dimanche, plus de 80 personnalités travaillistes, dont de nombreux parlementaires, ont appelé Jeremy Corbyn à s'engager pour le maintien de leur pays dans le marché unique européen, qui permet la libre circulation des biens, des personnes, des capitaux et des services. 

Le ministre chargé du Brexit David Davis a attaqué la prise de position du Labour, expliquant dans le Daily Telegraph qu'en restant dans une union douanière, le Royaume-Uni perdrait le contrôle de sa politique commerciale et ne pourrait nouer des accords de libre-échange avec d'autres pays du monde. 

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
2 commentaires - GB: Corbyn veut une nouvelle union douanière avec l'UE après le Brexit
  • avatar
    ajlbn -

    référence à l'article :

    Le député MoDem Thierry Robert condamné pour harcèlement sexuel


    Statut : refusé

    Il y a 2 heures


    Démission? Il est condamné, il doit partir. Il ajoute son nom à la longue liste des débarqués du Modem, pour divers motifs! L'abus de pouvoir et l'affairisme
    05- censuré-repassé


    supprimer




    référence à l'article :

    François Ruffin: "François de Rugy voudrait une Assemblée aussi triste et ennuyeuse que lui"


    Statut : refusé

    Il y a 2 heures


    La cellule de réponses formatées anti France Insoumise est à la manœuvre! Elle préfère les dociles parlementaires qui votent ce qu'on leur dit de voter! Pauvre France
    50- fois censuré-repassé


    supprimer




    référence à l'article :

    A l'Assemblée, les Insoumis mettent à l'affiche leurs propositions


    Statut : refusé

    Il y a 2 heures


    Que de haines contre la France Insoumise! Du moins de la part des tenants du libéralisme, de la mondialisation sans contrainte, des serviteurs du patronat, et des soutiens à une politique de casse du tissu social, et industrieux, de la Nation! Les cellules de réponses formatées sont à la manœuvre. Les propositions de ce mouvement, et de la vraie gauche, sont de bon sens, et ont le soutien d'une large part de l'opinion. Mais le réflexe de caste fait que tous les amendements sont rejetés. Il faut laminer l'opposition, comme le pouvoir a voulu détruire les syndicats! Ce n'est plus la démocratie, c'est le mépris pour une partie non neutre de la représentation nationale, et pour ceux , majoritaires, de fait, qui n'ont pas voté Macron, ou qui ont voté contre la châtelaine Le Pen.
    78- fois censuré-repassé


    supprimer




    référence à l'article :

    Sortie du glyphosate en 3 ans: Hulot évoque des "exceptions"


    Statut : refusé

    Il y a 2 heures


    Si le glyphosate est dangereux, il ne faut pas encore attendre! Notre santé passe avant la santé des tiroirs caisses des grands groupes, de leurs actionnaires et lobbys! Les chimistes, les développeurs de matériels de pulvérisations et la Fnsea, ont déjà eu largement le temps ...pour ne rien faire de concret pour remplacer ce poison. M Hulot, fragilisé, ou pas par des affaires( réelles ou pas), et par son comportement de donneur de leçons au Bon Peuple, mais possédant des véhicules "polluants", tord le bâton, et parle d'exceptions, qui comme chacun sait, deviennent souvent la règle sous la pression.
    Glyphosate dangereux: on interdit immédiatement, et on arrête de polluer les Français avec cette sombre affaire!
    06- fois censuré-repassé

  • avatar
    nationF -

    L’autre jour, en accompagnant ma fille de huit ans à l’école, dans la vieille rue piétonnière où nous habitons, je l’entends compter tout haut :
    – « 27…28…29…
    – Qu’est-ce que tu comptes ?
    – Les zombies, papa, regarde, y en a partout !
    – Les zombies ? Quels zombies ?
    – Mais oui, tu vois, tous ces gens qui marchent en regardant leur smartphone avec des écouteurs dans les oreilles… ils ne te voient pas et ne t’entendent pas, un peu comme des zombies. »

    La remarque de ma fille est pleine de bon sens.

    Qu’est-ce qu’un zombie ? Un mort-vivant, un être qui est mort pour ce monde mais vivant pour un autre monde.

    Ou bien faudrait-il parler de cyborgs, d’organismes cybernétiques, humanoïdes à qui on a greffé une machine.

    On vit une époque fantastique : une start-up américaine, Dopamine Labs, composée de brillants neuroscientifiques et neuro-économistes, développe en ce moment, dans un garage, des systèmes pour rendre les applications pour smartphone plus attractives et, surtout, plus « addictives » 1. En quelque sorte, des pompes à dopamine. Voilà qui nous rappelle étrangement le « soma » de Huxley dans Le Meilleur des mondes.

    Chamath Palihapitiya, ancien vice-président de Facebook, fait cet aveu incroyable lors d’une interview 2 : « Les gratifications en boucle à base de dopamine que nous avons créées sont en train de détruire la société… Je n’utilise pas cette merde et j’interdis à mes gosses d’utiliser cette merde. »