Gérald Darmanin songerait-il à quitter le gouvernement ?

Gérald Darmanin songerait-il à quitter le gouvernement ?©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 24 janvier 2019 à 19h58

Le site internet des 'Echos' affirmait jeudi soir que le ministre des Comptes publics hésiterait sérieusement à quitter le gouvernement pour reconquérir sa ville de Tourcoing, dont le maire vient de décéder.

Après Gérard Collomb et Nicolas Hulot, le gouvernement va-t-il connaître un nouveau départ ? Au moment où l'exécutif est engagé dans le grand débat national, en réponse à la grogne sociale des "Gilets jaunes", Gérald Darmanin, le ministre de l'Action et des Comptes publics, songerait à son tour à démissionner, écrit jeudi soir le site internet des 'Echos'.

Le ministre souhaiterait reconquérir la ville de Tourcoing, dont il a été maire de 2014 à 2017, et dont le maire actuel, Didier Droart, vient de décéder jeudi matin. Gérald Darmanin a rendu ce même jour hommage à celui qu'il considérait comme un "père" en politique.

"Il aura été l'homme le plus généreux, le plus attentif et le plus amoureux de la vie que je connaisse. Les Tourquennois perdent un des leurs et, pour ma part, je perds un père", a ainsi écrit le ministre dans un communiqué

Gérald Darmanin a déjà déclaré par le passé qu'il souhaitait se représenter à la mairie de Tourcoing lors des élections en 2020. Le décès prématuré de M. Droart lance donc assez logiquement des spéculations sur son possible départ anticipé du gouvernement.

Prélèvement à la source, déficit sous 3%

L'un des principaux dossiers du ministre depuis son arrivée à Bercy en 2017 a été la mise en place du prélèvement à la source de l'impôt sur le revenu, qui entre en vigueur en ce mois de janvier.

Gérald Darmanin a aussi contribué à faire repasser le déficit public de la France sous la barre des 3% du PIB en 2017 (à 2,6%) et en 2018 (2,7% estimés). Mais ce niveau maximal préconisé par Bruxelles sera à nouveau dépassé en 2019, en raison des mesures annoncées par Emmanuel Macron en faveur du pouvoir d'achat, en réponse au mouvement des "Gilets jaunes".

En tant que ministre de l'Action publique, Gérald Darmanin coiffe aussi le dossier de la réforme de la Fonction publique, même si c'est le secrétaire d'Etat Olivier Dussopt qui est directement en charge des négociations. Le gouvernement a confirmé cette semaine que cette réforme controversée sera présentée en Conseil des ministres "comme prévu" fin mars, à l'issue du grand débat national.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.