Gilets jaunes : Emmanuel Macron annule sa présence à Biarritz pour préparer la concertation

Gilets jaunes : Emmanuel Macron annule sa présence à Biarritz pour préparer la concertation©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 18 décembre 2018 à 06h15

Il devait se rendre dans le sud-ouest pour présenter les priorités du G7 dont la France sera présidente à partir du 1er janvier...

Le président de la République recevra ce mardi les ministres concernés par le grand débat prévu dans le cadre de la crise des Gilets jaunes. L'Elysée a également précisé que de nombreux acteurs économiques seraient présents lors de ce rendez-vous...

Priorité aux Gilets jaunes

Initialement, Emmanuel Macron devait se rendre à Biarritz pour présenter les priorités du G7 dont la France prendra la présidence à partir du 1er janvier prochain. Il aurait dû s'exprimer devant les ambassadeurs étrangers de l'Hexagone, des représentants d'organisations internationales, des élus et des chefs d'entreprise de la région.

C'est finalement Jean-Yves le Drian, ministre de l'Europe et des Affaires étrangères qui le remplacera mardi. Le chef de l'Etat donne donc priorité à l'actualité nationale et aux Gilets jaunes qui se plaignent depuis maintenant un mois des décisions prises par le gouvernement pour leur pouvoir d'achat.

La mobilisation s'essouffle

Un cinquième samedi de mobilisation a eu lieu un peu partout en France et dans la capitale, mais chaque week-end, le nombre de manifestants est moins important. Le ministère de l'Intérieur a évalué le nombre de participants à 66.000 dans toute la France, dont 4.000 à Paris, contre 126.000 personnes comptabilisées la semaine dernière.

Une mobilisation qui s'est tenue alors qu'Emmanuel Macron avait en début de semaine dernière annoncé une série de mesures destinées à calmer la colère des Gilets jaunes.

Parmi ces propositions, la hausse du Smic en 2019 de 100 euros grâce à la prime d'activité, la défiscalisation de la prime de fin d'année ou encore l'annulation de la CSG pour les retraités qui touchent moins de 2.000 euros...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.