"Gilets jaunes": et pendant ce temps, le prix des carburants baisse...

"Gilets jaunes": et pendant ce temps, le prix des carburants baisse...©Boursier.com

Boursier.com, publié le dimanche 16 décembre 2018 à 09h31

La colère des "Gilets jaunes" est née de la hausse (désormais abandonnée) de la taxe carbone sur les carburants. Or, depuis deux mois, les prix des carburants ont nettement reculé, mais la grogne sociale s'est étendue à d'autres thèmes...

Cela paraît déjà lointain... A l'origine du mouvement des "Gilets jaunes", se trouvait la colère d'automobilistes contre la hausse des prix des carburants, et la perspective d'une hausse de la taxe carbone le 1er janvier 2019 (+6,5 centimes par litre de gazole, +2,9 centimes pour l'essence).

Effondrement de 30% du cours du baril de pétrole

Quatre semaines après la première grande manifestation du 17 novembre, et alors que le gouvernement a désormais abandonné cette hausse des taxes (tardivement, diront certains), la grogne des "Gilets jaunes" s'est propagée à de très nombreuses revendications touchant au pouvoir d'achat en général. Malgré une série de mesures, annoncées lundi soir par Emmanuel Macron, et chiffrées autour de 10 milliards d'euros, des "Gilets jaunes" continuent d'appeler à manifester ce samedi à Paris et dans d'autres villes de France.

La thématique des carburants est désormais tombée dans l'oubli, et pourtant... Depuis leur plus haut annuel atteint dans la semaine du 12 octobre, les prix des carburants ont nettement baissé, à la suite d'un effondrement de 30% du cours du baril de pétrole sur les marchés internationaux, où l'on s'inquiète d'un excès d'offre pour l'an prochain...

-10 centimes par litre de gazole, -14 centimes sur l'essence

Depuis deux mois, le prix du litre de gazole a baissé en France de 6,6%, tandis que le super SP-95 a reculé de près de 9%. Selon les données publiées par le gouvernement, le prix du litre de gazole est ainsi passé de 1,5331 euro en moyenne à 1,4312 euro ces derniers jours (-10 centimes environ), faisant revenir sa hausse à 2,7% depuis le début de l'année. Le litre de SP-95 est passé en deux mois de 1,5735 euro à 1,4352 euro (-13,8 centimes) ces derniers jours, et il progresse de 2,2% depuis janvier.

Pour un plein de carburant de 45 litres, cela équivaut à une économie d'environ 4,5 euros pour le gazole et de 6,5 euros pour le SP-95 par rapport à la mi-octobre.

L'écart de prix comblé entre le gazole et le SP-95

A noter que l'écart de prix entre les deux carburants est désormais comblé, ce qui constituait l'un des objectifs du gouvernement, qui entend décourager à l'avenir l'usage de véhicules à moteur diesel, dont les émissions de particules fines sont particulièrement nocives.

Rappelons que le prix du pétrole n'entre que pour environ un quart (25%) dans la formation du prix des carburants, le solde étant composé pour environ 60% de plusieurs taxes, et pour environ 15% de la marge bénéficiaire des groupes pétroliers et des distributeurs.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.