Glyphosate : Paris prête à accepter un renouvellement pour 4 ans

Glyphosate : Paris prête à accepter un renouvellement pour 4 ans
Monsanto

Boursier.com, publié le mercredi 25 octobre 2017 à 14h59

C'est encore un échec dans l'épineux dossier du glyphosate... Les Etats membres de l'Union européenne ont reporté une nouvelle fois ce mercredi leur décision sur le renouvellement de la licence de ce produit controversé, largement utilisé dans l'agriculture et le jardinage.

Le Parlement européen s'était prononcé mardi pour l'interdiction d'ici 5 ans de l'herbicide le plus répandu dans le monde.

65% de la population

Une nouvelle réunion du comité des Vingt-Huit chargé de se prononcer aura lieu à une date ultérieure qui n'a pas été précisée par l'exécutif bruxellois... La licence d'utilisation du glyphosate, un herbicide jugé cancérigène par ses adversaires, expire à la fin de l'année. La Commission européenne a proposé de renouveler l'autorisation pour une durée de 5 à 7 ans.

Pour être validée, la proposition de la Commission doit recueillir le soutien de 16 des 28 Etats membres, représentant au moins 65% de la population de l'UE.

Paris tente un geste

Paris a fait un geste, quelques heures après l'annonce de ce nouvel échec... Favorable à un renouvellement pour trois ans de l'autorisation du glyphosate, la France est prête à accepter une durée de quatre ans pour permettre un consensus, a déclaré le porte-parole du gouvernement, Christophe Castaner.

Un communiqué du Premier ministre français sera diffusé, qui précisera "la position de la France sur ce sujet, entre le délai proposé par la Commission à quatre ans, et la position de la France qui doit être favorable à trois ans mais qui doit faire en sorte d'accompagner cette échéance", avait auparavant déclaré Christophe Castaner, qui s'exprimait lors du compte rendu du conseil des ministres...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.