Glyphosate : Paris reste sur ses positions

Glyphosate : Paris reste sur ses positions©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 27 novembre 2017 à 18h08

La France souhaite toujours trouver le moyen de sortir du glyphosate, l'un des composants essentiels de l'herbicide Roundup de Monsanto, dans moins de cinq ans, a déclaré lundi la secrétaire d'Etat Brune Poirson après un vote à Bruxelles allant à l'encontre de la position défendue par Paris.

Les pays de l'Union européenne ont voté en faveur du renouvellement pour cinq ans de l'autorisation accordée à ce produit aux effets controversés sur la santé.

"Malgré le vote à Bruxelles, la France reste déterminée à sortir du Glyphosate en moins de 5 ans. Nous travaillons de concert avec tous les acteurs pour trouver des alternatives crédibles", a écrit Brune Poirson, secrétaire d'Etat auprès de Nicolas Hulot, sur Twitter. Le gouvernement français proposait un renouvellement du glyphosate pour une durée de trois ans.

Débat d'experts

"Il faut faire en sorte que nous puissons saisir les instituts techniques, mobiliser la recherche et l'innovation pour trouver et travailler au changement des pratiques agronomiques et sortir de l'utilisation du glyphosate. La France s'est toujours positionnée dans ce sens", a réagi le ministre français de l'Agriculture, Stéphane Travert, après l'annonce du vote.

"Aujourd'hui, c'est travailler avec les producteurs, avec les agriculteurs pour modifier ces pratiques et faire en sorte que demain nous prenions nos responsabilités en mobilisant la recherche et l'innovation", a-t-il ajouté.

Les inquiétudes sur le glyphosate ont donné lieu à l'ouverture d'enquêtes aux Etats-Unis et déclenché un débat d'experts en Europe après des conclusions contradictoires sur de possibles effets cancérigènes.

Le glyphosate, utilisé par les agriculteurs depuis plus de quarante ans, représente 25% du marché mondial des herbicides.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
11 commentaires - Glyphosate : Paris reste sur ses positions
  • avatar
    loulous -

    est ce que montsanto paye les soins aux agriculteurs atteint de cancer , ce serait la logique

  • avatar
    reglisse73 -

    nos gros agriculteurs industriels , sont des empoisonneur de 1er ordre!!!!! la mafia de nos députés les protègent pour le clientéliste !!!! de pauvres petits con..........!!!!!!

    avatar
    loulous -

    macron aurait du dire "NON" ce sera 3 ans mais cela fait voir qu'il ne peut rien faire , trop mou !! !! l'ue nous emmer...

  • avatar
    reglisse73 -

    nos gros agriculteurs industriels , sont des empoisonneur de 1er ordre!!!!! la mafia de nos députés les protègent pour le clientéliste !!!! de pauvres petits con..........!!!!!!

  • avatar
    redondo -

    9A NE VA PAS DURER LONGTEMPS;;;;;;;;;;; ils vont trouver une justification pour accepter...........le baise-couillon; c'est tous les jours .

  • avatar
    Taigalune -

    Après ça,on augmente le tabac sous prétexte que ça tue. Je veux bien ...mais ..!