Grand Paris Express: 568 millions d'euros de contrats attribués

Grand Paris Express: 568 millions d'euros de contrats attribués
Chantier du Grand Paris Express à Champigny-sur-Marne, le 3 février 2018

AFP, publié le vendredi 16 mars 2018 à 12h23

Deux groupements d'entreprises du BTP, Eiffage et Razel-Bec d'un côté, et NGE et Salini Impregilo de l'autre, ont annoncé vendredi avoir remporté des contrats d'une valeur totale de 568 millions d'euros pour réaliser des parties de l'extension de la ligne 14 dans le cadre du Grand Paris Express.

La RATP a attribué un contrat de 365 millions d'euros pour la construction d'un tunnel de 4 km à Thiais, Rungis, Chevilly-Larue et l'Haÿ-les-Roses, ainsi que du génie civil des nouvelles gares de Chevilly, M.I.N. Porte de Thiais et Pont de Rungis à un groupement composé de Razel-Bec (groupe Fayat), Eiffage Génie Civil, Sefi-Intrafor, Eiffage Fondations et I.C.O.P.

Ce chantier d'une durée de 54 mois mobilisera 420 personnes, ont précisé les entreprises dans un communiqué.

De son côté, le groupe français NGE réalisera un tunnel de 4 km de la ligne 14 à l'aéroport d'Orly, pour un montant de 203 millions d'euros.

Les travaux à Orly doivent durer 5 ans et demi et permettre les correspondances entre les lignes nouvelles lignes 14, 15 et 18 ainsi que le réseau existant.

Long de 200 km et stratégique dans la perspective des jeux Olympiques de 2024, le Grand Paris Express comprend quatre nouvelles lignes de métro automatique, numérotées de 15 à 18, ainsi que des prolongements de la ligne 14.

La ligne 14 rallongée doit relier Pleyel (nord de Paris), où sera installé le village olympique, à l'aéroport d'Orly.

Dans le cadre du Grand Paris Express, Eiffage est notamment déjà chargé de réaliser, avec Razel-Bec, Eiffage Rail, TSO et TSO Caténaires, certains tronçons des futures lignes 15, 16 et 17, ainsi qu'une autre partie du prolongement de la ligne 14.

NGE intervient déjà sur huit autres chantiers du projet, a indique le groupe dans un communiqué.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
3 commentaires - Grand Paris Express: 568 millions d'euros de contrats attribués
  • avatar
    chouette-planete -

    Dès qu'il est question d'investissements, les frileux sortent de leur abri .... Le fait qu'ils créeront des emplois, que les autres capitales ne sont pas en reste, que ce n'est pas de l'argent gaspillé, mais investi, qui apportera incontestablement des retombées économiques ... ne les intéresse pas ! Ils sont contre tout modernisme, ils sont contre tout ce qui bouge un peu pour améliorer les choses .... ils sont pour l'immobilisme. C'est une grosse erreur. C'est un leurre ! Ce qui paraît être une économie aujourd'hui si rien ne se fait, nous coûtera très cher dans l'avenir ...

  • avatar
    intrepide1 -

    LE grand PARIS ... tous ces travaux seront ils utiles ??? LE VASE EST PLEIN !!!

  • avatar
    green07 -

    comme par hazard ça sort maintenant avec la gréve des cheminots

    avatar
    intrepide1 -

    une grève inutile tout est déjà cadré ils ne perdront rien mais ils font grève pour exprimer leur joie d 'avoir GAGNE !!! RIEN NE CHANGERA !!! et leur dette sera payée par l 'impot de tous les Français enfin ceux qui paientr !!!!