Grand Paris : record historique de construction de bureaux !

Grand Paris : record historique de construction de bureaux !
bureau entreprise

Boursier.com, publié le mardi 26 juin 2018 à 09h23

Cumulant une dynamique des mises en chantier et un reflux des livraisons cet hiver, l'encours de la production neuve dans le Grand Paris s'élevait à 1.980.000m(2) au 31 mars 2017. Ce niveau de production reflète une hausse de 13% sur 6 mois, soit une progression de 230.000 m(2).

L'encours correspond à un niveau 40% plus élevé que la moyenne historique. On compte ainsi cent vingt chantiers en cours au sein du Grand Paris, dont cinquante-six sur le seul territoire de la ville de Paris. Pour sa 30ème édition, l'étude Grand Paris Office Crane Survey enregistre ainsi le plus haut niveau de production neuve de bureaux jamais enregistré...
Parmi les données clés à retenir :32 nouveaux chantiers, 43% des surfaces en chantier sont pré-commercialisées, 120 opérations en cours, 220.000m(2) livrés en six mois.

"L'étude confirme le dynamisme de l'immobilier d'entreprise dans le Grand Paris avec une production de bureaux qui a enregistré une hausse de plus de 50% en deux ans. L'encours de production neuve s'approche des 2 millions de m(2), un niveau historique supérieur à ce qu'il était avant l'automne 2008. Les secteurs tertiaires les plus établis : Paris intra-muros, le Secteur des Affaires de l'Ouest et La Défense concentrent 1,6 million de mètres carrés en chantier. Nous anticipons une nouvelle contraction de l'offre "prime" en première couronne alors que l'offre disponible dans Paris intra-muros devrait être alimentée par un niveau soutenu de livraisons. Compte tenu de la concentration des disponibilités dans des quartiers aux loyers élevés et du faible niveau de l'offre neuve immédiatement, le choix d'implantation pour les utilisateurs restera donc très limité, encore ce semestre" déclare Brice Chasles, Associé Real Estate Advisory chez Deloitte.

La production de bureaux dans Paris est en baisse mais reste à un niveau très élevé

La capitale accueille un niveau historique de production en chantier depuis trois éditions, supérieur à 700.000m(2). Pour la première fois depuis début 2016, cet hiver a vu l'encours de production repasser sous ce niveau et atterrir à 665.000 m(2) en chantier, en recul de 11% sur six mois, dans cinquante-six programmes. Le niveau de la production reste cependant très élevé, 300.000m(2) au-dessus du niveau moyen constaté sur quinze ans.

Après trois années très actives, le niveau des mises en chantier à Paris renoue avec son niveau moyen : 90.000 m(2) ont ainsi été lancés cet hiver dans onze opérations, contre 240.000m(2) lors de la dernière édition. Les investisseurs ont lancé huit opérations "en blanc", supportant le risque locatif sur 70.000m(2), soit 80% des surfaces mises en chantier.

L'essentiel de la production intra-muros reste concentré dans Paris Centre Ouest, représentant 56% de l'encours de production, soit 370.000m(2), dont 180.000m(2) dans le seul Quartier Central des Affaires.

Les autres secteurs dynamiques sont le 12ème et le 13ème arrondissements avec 180.000m(2) en chantier, soit 28% de l'activité. Le rythme des livraisons reste dynamique pour cette édition avec 180.000m(2) neufs livrés ces six derniers mois, soit plus du double de la moyenne historique. Ce rythme de livraisons soutenu devrait se poursuivre en 2018 avec 330.000m(2) à livrer au 31 mars 2018.

Demande placée

Paris est incontournable pour un occupant à la recherche de locaux neufs avec 30% des disponibilités totales de l'étude avec 325.000m(2) disponibles au 31 mars 2018, soit près de la moitié de l'encours de production parisienne.

La demande placée dans la capitale représente à nouveau près de la moitié de l'activité à l'échelle du Grand Paris, avec 140.000m(2) placés dans 18 opérations, un niveau semestriel proche du niveau d'activité annuel habituellement constaté, malgré des valeurs locatives orientées à la hausse.

Le Secteur des Affaires de l'Ouest et La Défense confirment leur dynamisme

La reprise de l'activité constatée dans l'Ouest parisien depuis trois éditions se poursuit avec quarante-sept chantiers totalisant 1.060.000m(2), soit une hausse de 35% en six mois. Le Secteur des Affaires de l'Ouest participe largement au dynamisme de la zone avec 645.000m(2) en chantier dans vingt-huit opérations. L'Ouest parisien retrouve son titre de premier contributeur de la production neuve du Grand Paris et concentre désormais plus de 50% de la production totale des quatre départements.

Le volume des mises en chantier dans l'Ouest Parisien a été le plus élevé depuis 10 ans : 310.000 m(2) dans seize opérations ont été lancés au cours de cet hiver, dont 185.000 m(2) dans le Secteur des Affaires de l'Ouest et 70.000 m(2) à La Défense. En parallèle, les livraisons ont été presque inexistantes avec moins de 40.000 m(2) livrés. Cette double tendance explique la forte croissance de l'encours de production.

Les secteurs établis de l'Ouest offrent de nombreuses implantations possibles aux utilisateurs en recherche, 650.000m(2) étaient disponibles au 31 mars 2018, dont 130.000m(2) à livrer d'ici fin 2018 et 290.000m(2) d'ici fin 2019.

L'activité locative a été dynamique cet hiver avec près de 135.000 m(2) placés dans huit programmes, soit près de 45% de la demande placée des six derniers mois identifiée par l'étude.

Le Nord et l'Est parisiens montrent des signes timides de reprise

En hausse de 30% par rapport à l'édition précédente, l'encours de production en Seine-Saint-Denis et dans le Val-de-Marne atteint 255.000m(2) dans dix-sept opérations, un niveau proche du niveau historique de la zone.

Si cinq nouvelles opérations totalisant 60.000m(2) ont été lancées cet hiver, en ligne avec la moyenne historique, le niveau d'activité encourageant de la zone doit néanmoins être relativisé, en l'absence de livraisons sur la période.

Les utilisateurs à la recherche de surfaces neuves à loyer plus modérés n'ont qu'un choix limité à court terme en dehors des secteurs établis...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.