Grande distribution : pas de pénurie, mais "quelques ruptures", selon le PDG de Système U

Grande distribution : pas de pénurie, mais "quelques ruptures", selon le PDG de Système U
supermarché distrobution

Boursier.com, publié le mardi 24 mars 2020 à 15h58

Dominique Schelcher a réaffirmé qu'il n'y aura pas "de pénurie brutale" dans les magasins de la grande distribution, mais il y a déjà "un certain nombre de ruptures" dans la chaîne d'approvisionnement.

Alors que les mesures de confinement pour faire face à la propagation du Covid-19 favorise un stockage massif de produits alimentaires chez les consommateurs, le patron de Système U a alerté ce mardi sur le risque de "ruptures" dans la chaîne d'approvisionnement.

"Il n'y aura pas de pénurie brutale, mais il y a aujourd'hui un certain nombre de ruptures qui s'expliquent par des achats massifs juste avant le confinement. Il faut également prendre en compte que la restauration est fermée. Chaque achat est plus important que ce qu'on observait avant", a affirmé Dominique Schelcher au micro de 'France Inter'.

"Les points de difficulté sont les pâtes qui sont extrêmement demandées", a précisé le patron du groupe, qui compte quelque 1.600 points de vente via les enseignes Hyper U, Super U, U Express et Utile.

"Il y aura l'essentiel des produits nécessaires"

"Ce matin, il y a aussi une certaine tension sur les oeufs", ainsi que sur le papier toilette "mais qui est en forte production dans les usines françaises en ce moment", a-t-il ajouté.

La chaîne d'approvisionnement est "absolument mobilisée, du producteur à nous les distributeurs, pour retrouver un rythme normal", a indiqué le PDG de l'enseigne. "Les choses sont en train de se stabiliser, il n'y aura pas tout le choix de produits mais il y aura l'essentiel des produits nécessaires", a-t-il estimé.

Des mesures de soutien aux producteurs français

Concernant la prime de 1.000 euros défiscalisée que les entreprises peuvent verser à leurs salariés mobilisés pendant la crise du coronavirus, Système a décidé de la verser à tous les employés de la logistique "qui travaillent 24 heures sur 24", étant donné que Système U est une coopérative de commerçants indépendants, a expliqué Dominique Schelcher. Mais chaque magasin étant la propriété de son patron, "il lui appartiendra à lui" de verser à d'autres catégories de collaborateurs, a-t-il ajouté.

Alors que le ministre de l'économie Bruno Le Maire a appelé les enseignes de la grande distribution à s'approvisionner auprès des agriculteurs français, le patron de Système U a par ailleurs annoncé des mesures de soutien, en décidant notamment de "payer comptant les factures de tous nos fournisseurs, TPE et PME, qui livrent nos entrepôts" afin de soutenir leur trésorerie. Il a appelé "d'autres grandes entreprises à faire de même".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.