Grève à la RATP : pas de remboursement prévu pour le pass Navigo de janvier

Grève à la RATP : pas de remboursement prévu pour le pass Navigo de janvier©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 28 janvier 2020 à 11h01

"Depuis le 13 janvier, notre service minimum est assuré sur tous les réseaux, y compris le métro", a fait valoir la PDG de la RATP Catherine Guillouard.

Alors que le trafic des métros, RER et Transilien est revenu quasi à la normale depuis ces derniers jours, certains usagers des transports attendent désormais le remboursement de leur abonnement Navigo... Si la présidente d'Île-de-France Mobilités Valérie Pécresse avait déjà annoncé le remboursement intégral du pass Navigo du mois de décembre, la RATP a laissé entendre que cette démarche demeurera exceptionnelle.

Dans les colonnes du 'Parisien', la PDG de la Régie, Catherine Guillouard, a dit n'envisager aucune indemnisation. "Depuis le 13 janvier, notre service minimum est assuré sur tous les réseaux, y compris le métro", a-t-elle expliqué.

Concernant le remboursement du mois de décembre, "nous avons démontré notre volonté de reconnaissance de ce qu'ont traversé les Franciliens. 75,20 euros, cela revient à deux mois de Navigo pour les salariés, qui ont la moitié de leur forfait pris en charge par l'employeur", s'est-elle félicitée.

Les comptes "vont rester dans le vert"

Par ailleurs, Catherine Guillouard a également tenu à rappeler que la grève a coûté environ 200 millions d'euros à la RATP. "On a déjà perdu quasiment les trois quarts du résultat de la RATP en 2019", a-t-elle révélé.

Mais selon elle, les comptes "vont rester dans le vert" en 2019, grâce à une "saine gestion" durant l'année. "Nous étions très en avance sur notre tableau de marche avant la grève. Il faut maintenant que l'on puisse conserver cette force de frappe pour investir les 2 milliards d'euros prévus cette année", a ajouté la patronne de la RATP.

"La grève illimitée est derrière nous"

S'agissant des conséquences du conflit social, Catherine Guillouard évoque tout de même des difficultés. "C'est vrai qu'un mouvement laisse des traces, on va devoir se retrouver, recréer du collectif. Mais ça n'a pas été une interruption du son et de l'image du dialogue social pendant six semaines", a-t-elle affirmé.

"La grève illimitée est derrière nous", a également assuré la PDG de la RATP, ajoutant que "le trafic devrait être quasi normal" mercredi, alors que doit se tenir ce même jour une nouvelle journée de mobilisation contre la réforme des retraites.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.