Grève à la SNCF : les départs de vacances très perturbés

Grève à la SNCF : les départs de vacances très perturbés
sncf 16 décembre taux de grévistes, réforme des retraites

Boursier.com, publié le vendredi 20 décembre 2019 à 10h04

La SNCF a indiqué que seulement 41% des TGV et des Intercités circuleraient les 23 et 24 décembre. Résultat, la moitié des voyageurs doivent échanger leurs billets pour Noël.

Les Français qui avaient prévu de voyager en train pour Noël vont devoir prendre leur mal en patience. Alors que s'est tenue jeudi à Matignon une nouvelle réunion entre les partenaires sociaux et le gouvernement, qui espère une amélioration dans les transports, la SNCF a expliqué avoir été contrainte d'annuler davantage de trains que dans le week-end du 20 au 22 (50% en moyenne) pour les prochains jours.

"Pour les voyages du lundi 23 et mardi 24 décembre, nos ressources structurantes pour assurer les circulations étant plus contraintes, notamment sur les postes d'aiguillages, c'est en moyenne 41% des TGV et des Intercités qui seront garantis", a expliqué la direction du groupe ferroviaire

Résultat, 52% des 400.000 personnes ayant réservé sur ces deux dates auront un train garanti, avec toutefois des possibles changements d'horaires.

La moitié des voyageurs contraints de trouver une autre solution

Ce sont donc près de la moitié des voyageurs (48%), qui avaient réservé un billet pour ces deux jours, qui vont devoir trouver une solution de remplacement. La compagnie a invité les voyageurs concernés "à échanger leur billet pour réserver dans un train dont la circulation est garantie".

La SNCF a par ailleurs décidé de supprimer son service d'accompagnement des enfants du 20 au 24 décembre "pour des raisons de sécurité". Au total, 6.000 enfants sont concernés par cette suppression et ne pourront donc pas rejoindre leur destination pour les vacances de Noël.

L'Unsa appelle à une "pause"

La mobilisation à la SNCF contre la réforme des retraites était de nouveau en baisse jeudi, avec 11,7% des cheminots en grève (après 13,6% mercredi). Mais parmi les personnels indispensables à la circulation, 60,5% des conducteurs (après 65,6%), selon la direction.

Mardi dernier également, journée de manifestations à travers toute la France contre le projet de réforme des retraites, le taux de grévistes était fortement remonté chez les cheminots, à 32,8%.

A noter toutefois que la situation pourrait s'améliorer dans les prochains jours. Suite à la réunion multilatérale à Matignon, si la CGT-Cheminots, premier syndicat à la SNCF, a appelé à poursuivre la mobilisation, l'Unsa ferroviaire (deuxième syndicat) s'est dit favorable à "une pause" pour les vacances scolaires.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.