Grève : les "cars Macron" peuvent dire merci à la SNCF

Grève : les "cars Macron" peuvent dire merci à la SNCF
cars Macron bus

Boursier.com, publié le lundi 24 septembre 2018 à 18h18

La fréquentation des lignes d'autocar libéralisées, les fameux "cars Macron", a décidément bien profité des grèves à la SNCF. Elle a bondi au deuxième trimestre, selon des données publiées lundi par l'Arafer, l'Autorité de régulation des transports ferroviaires et routiers.

Un total de 2,4 millions de voyageurs ont emprunté ces lignes entre les mois d'avril et de juin, soit 43% de plus que sur la même période un an plus tôt. Le chiffre d'affaires des acteurs du secteur, qui a été libéralisé à l'été 2015, a progressé dans le même temps de 40%, à 36,2 millions d'euros, le taux d'occupation des autocars atteignant le niveau historiquement élevé de 61%.

Désormais 13 opérateurs

Selon l'Arafer, le conflit social à la SNCF a favorisé l'entrée de quatre nouveaux opérateurs, qui se sont appuyés sur la plateforme BlaBlaCar pour la commercialisation de leur offre. Le nombre d'opérateurs est désormais de 13, en comptabilisant les huit déjà existants ainsi que l'opérateur saisonnier Migratour.

Le nombre de liaisons commercialisées a quant à lui augmenté de 26% au deuxième trimestre pour s'établir à 1.811. Hors impact de la reprise de l'activité saisonnière de Migratour, l'offre a progressé de 11% sous l'impulsion, pour l'essentiel, de deux des trois principaux opérateurs (Flixbus et Ouibus). Le troisième, Eurolines/Isilines, a enregistré un léger recul de son offre.

Le secteur continue de créer des emplois : 2.542 équivalents temps plein à fin juin, soit 134 de plus sur le trimestre et 364 de plus en un an.

L'Observatoire de l'Arafer publie les chiffres autocars du 2eme trimestre 2018. Lire le communiqué https://t.co/Bq4oQIlkGD @arafer_officiel @Elisabeth_Borne @FlixBus_FR @isilines @migratour @OUIBUS @NQuinonesGil pic.twitter.com/7NVvtkKuil
- arafer (@arafer_officiel)

Vos réactions doivent respecter nos CGU.