Grèves SNCF : le gouvernement tient bon...

Grèves SNCF : le gouvernement tient bon...
Illustration grève SNCF usagers

Boursier.com, publié le lundi 30 avril 2018 à 06h55

Le Président de la République Emmanuel Macron a réitéré auprès du gouvernement sa volonté de ne pas céder de terrain sur les réformes engagées au sein de la SNCF. Et ce, malgré les nouvelles grèves d'avril, et celles annoncées pour mai...

Une manifestation qui faiblit

Le mouvement de grogne au sein des chemins de fer n'est pas (encore) prêt de s'arrêter, même s'il s'étiole de semaine en semaine avec un taux de gréviste tombé dernièrement à moins de 17%... Rappelons que pour protester contre la réforme voulue par le gouvernement, notamment la suppression du statut de cheminot, le personnel, principalement les conducteurs, est partiellement en grève deux jours tous les trois jours...

"Certaines mobilisations sont prévues pour le mois de mai, il a appelé de ses voeux que cela n'entame en rien la volonté de transformer le pays qui est celle du gouvernement. Evidemment, ce sera le cas", a affirmé le porte-parole du gouvernement, Benjamin Griveaux.

Rendez-vous le 7 mai

Le Président de la République peut se permettre de ne pas céder, car il est soutenu par les Français. Durant le mois d'avril, 61% des personnes interrogées déclaraient soutenir la réforme, et souhaiter que le gouvernement aille jusqu'au bout... Aussi, près de 6 Français sur 10 jugent que la grève des cheminots n'est pas justifiée selon le dernier sondage Ifop pour le JDD.

Le Premier ministre, Edouard Philippe a invité les syndicats à venir discuter autour du conflit avec la SNCF le 7 mai prochain. Je regrette que, malgré les avancées, vous ayez choisi de poursuivre un mouvement de grève qui gêne considérablement les Français et l'activité économique, a écrit le Premier ministre.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.