Guadeloupe: Macron souhaite que "l'Etat se mobilise" sur le problème de l'eau

Guadeloupe: Macron souhaite que "l'Etat se mobilise" sur le problème de l'eau

Rencontre du Premier ministre Edouard Philippe et du président de Région Ary Chalus à Point-à-Pitre le 4 novembre 2017, après le passage des ouragans Irma et Maria

AFP, publié le mercredi 24 janvier 2018 à 08h57

Emmanuel Macron a souhaité mardi que "l'Etat se mobilise" pour résoudre le problème de distribution de l'eau en Guadeloupe, au terme d'un entretien avec le président de la Région Ary Chalus, a indiqué l'Elysée.

M. Macron "a demandé l'engagement rapide de l'inspection générale des finances et du conseil général de l'environnement et du développement durable pour étudier, aux côtés du préfet et des élus locaux, les modalités d'organisation et de financement les plus efficaces", a précisé l'Elysée.

Avant les Assises nationales de l'eau, attendues au deuxième trimestre 2018, et "face à l'urgence", le chef de l'Etat a plaidé pour "améliorer une situation qui n'est pas acceptable par nos concitoyens en Guadeloupe". 

"De même, un effort a déjà été engagé à Mayotte et je souhaite qu'il soit maintenu dans la durée", a déclaré M. Macron.

La semaine dernière, les collectivités de la Guadeloupe, Région, Département, et présidents des communautés d'agglomérations se sont mis d'accord pour "un plan bi-annuel d'actions prioritaires sur l'eau potable", dont le montant s'élève à 71 millions d'euros, pour mettre fin à la vétusté du réseau (la moitié de la production d'eau part dans les fuites sur le réseau, avant même d'être arrivée au robinet).

Le secrétaire d'Etat Sébastien Lecornu avait indiqué en novembre aux élus locaux que c'était à eux qu'incombait "la responsabilité de trouver les solutions concrètes", affirmant que Paris ne pourrait pas donner de solutions sans "une gouvernance partagée de l'eau en Guadeloupe".

Le plan global d'investissement sur l'eau et l'assainissement en Guadeloupe est estimé à 600 millions d'euros.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
0 commentaire - Guadeloupe: Macron souhaite que "l'Etat se mobilise" sur le problème de l'eau
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]