Guerre commerciale : les Républicains tentent de raisonner Trump !

Guerre commerciale : les Républicains tentent de raisonner Trump !©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 06 mars 2018 à 20h28

L'annonce de l'instauration de barrières douanières sur l'acier (25%) et l'aluminium (10%) faite la semaine dernière par Donald Trump inquiète les marchés financiers, les partenaires commerciaux de Washington, les économistes, mais aussi le parti républicain (historiquement favorable au libre-échange), dont est issu le président américain...

L'influent Paul Ryan, le président la Chambre des représentants, a ainsi jugé mardi "trop étendues" les mesures voulues par Donald Trump. Il a concédé que certains pays s'étaient livrés à des "abus" dans ce secteur, mais a exhorté le président à revoir à la baisse son projet de taxation, qui concerne à ce stade tous les pays sans distinction. "Evidemment, il y a des sur-capacités, du dumping (...). mais je pense que la méthode la plus judicieuse serait d'être plus chirurgicaux et plus ciblés", a expliqué Paul Ryan.

Le lobbying va bon train entre les élus républicains et la Maison Blanche

Les représentants républicains se sont réunis mardi matin à Washington, et les taxes annoncées par Trump ont été au centre de leurs discussions. Selon Mark Meadows, élu de Caroline du Nord et soutien de Donald Trump, la majorité présidentielle a estimé qu'"il n'y a pas de plus grande inquiétude actuellement que ce projet de taxes"...

Meadows a expliqué à la presse américaine que les élus ne cherchaient pas à bloquer le projet (qui ne nécessite pas de passer par une loi), mais qu'ils intervenaient auprès de Trump et de son entourage pour les convaincre d'assouplir leur approche. Ces interventions ne "sont pas tombées dans l'oreille de sourds", a ajouté Mark Meadows sans autre précision.

Craintes pour les élections de mi-mandat, en novembre 2018

De nombreux Républicains craignent que ces barrières douanières ne fassent chuter la Bourse et ne renchérissent les prix de nombreux produits de consommation contenant de l'acier et de l'aluminium. Or, toute atteinte au pouvoir d'achat des Américains remettrait en cause les effets positifs des baisses d'impôts adoptées fin 2017... Une perspective inquiétante pour les Républicains, alors que les élections de mi-mandat se profilent pour novembre 2018 outre-Atlantique...

De son côté, la banque d'affaires Goldman Sachs a publié mardi une étude très critique, jugeant que la décision de taxer les importations d'acier et d'aluminium aux Etats-Unis risquait de peser sur l'économie américaine, en renchérissant les coûts pour de très nombreuses industries consommatrices (bâtiment, emballages de boissons, électroménager, automobile, etc...) .

"C'est l'ironie de l'article 232 (de la loi sur le commerce de 1962). Un tarif douanier destiné à soutenir l'industrie américaine pourrait finir par augmenter les marges et les investissements pour un petit sous-ensemble de producteurs, tout en désavantageant l'économie dans son ensemble", écrit notamment la banque.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
1 commentaire - Guerre commerciale : les Républicains tentent de raisonner Trump !
  • avatar
    alasoupe -

    Amusant, il va se rendre compte qu'il ne décide pas tout seul en son royaume ..... de dettes, le Mr Trump. Surtout que la Chine les tient par ......