Guerre commerciale : pour Lagarde (FMI), l'UE a une "carte à jouer"

Guerre commerciale : pour Lagarde (FMI), l'UE a une "carte à jouer"
La directrice générale du Fonds monétaire international (FMI), Christine Lagarde, le 14 juin 2008 à Washington

AFP, publié le samedi 07 juillet 2018 à 19h04

L'Union européenne a "une carte à jouer" dans la guerre commerciale opposant les Etats-Unis à la Chine, à condition d'être "unie", a estimé samedi la directrice générale du Fonds monétaire international (FMI), Christine Lagarde.

"Dans le rapport de force qu'on voit se profiler (...) entre les Etats-Unis d'une part et la Chine de l'autre, qui représentent deux formes complètement différentes d'un même élan capitalistique, l'Europe peut jouer une carte tout à fait particulière", a-t-elle déclaré aux Rencontres économiques d'Aix-en-Provence (sud de la France).

"Ce rapport de force se crée avec au milieu quelqu'un, l'Europe, sans qui l'un ou l'autre des deux pouvoirs n'a pas suffisamment de levier sur l'autre", a-t-elle observé.

"L'Europe est stratégique pour l'un comme pour l'autre", notamment dans le domaine du commerce, a-t-elle poursuivi, saluant la démarche engagée par l'UE, qui participera à un sommet à Pékin les 16 et 17 juillet.

"Les Européens ensemble, constituent une force, une puissance. Car lorsqu'ils sont unis, ils ont une véritable voix au chapitre", a par ailleurs jugé la directrice générale, jugeant que l'UE devait être "un acteur de son destin en même temps qu'une source d'inspiration pour beaucoup d'autres pays du monde".

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU