Hong Kong rouvrira ses bars à partir du 29 avril pour les clients vaccinés

Hong Kong rouvrira ses bars à partir du 29 avril pour les clients vaccinés
Hong Kong

Orange avec Boursier.com, publié le mardi 27 avril 2021 à 15h36

Hong Kong, qui a enregistré seulement 11.700 cas de contamination au COVID-19 depuis le début de la pandémie, a commencé à vacciner ses habitants avec des doses de Sinovac en février.

Hong Kong, qui a enregistré seulement 11.700 cas de contamination au COVID-19 depuis le début de la pandémie, a commencé à vacciner ses habitants avec des doses de Sinovac en février.

Hong Kong va rouvrir ses bars, boîtes de nuit, bains publics et salles de karaoké à partir du 29 avril pour les personnes ayant été vaccinées contre le COVID-19. Il leur faudra aussi utiliser l'application mobile de traçage du gouvernement, a annoncé mardi Sophia Chan, la secrétaire d'Etat à la santé.

Sophia Chan a déclaré lors d'une conférence de presse que ces nouvelles mesures permettraient aux établissements concernés de rester ouverts jusqu'à 2h00 du matin. De plus, les restaurants seront autorisés à augmenter le nombre de clients par table, de quatre à six, et pourront assurer le service jusqu'à minuit, contre 22h00 actuellement.

Au moins une dose de vaccin

Pour pouvoir être éligible à une ouverture, tout le personnel et les clients d'un établissement donné doivent avoir reçu au moins une dose de vaccin et doivent également opérer avec la moitié de leurs effectifs.

"Nous espérons tous que la vie pourra revenir à la normale, mais nous devons permettre un peu de temps pour que chacun s'adapte à ces nouvelles mesures," a déclaré la secrétaire d'Etat.

Réticences autour du vaccin Sinovac

A ce jour, seul 11% de la population hongkongaise a reçu une première dose de vaccin alors que les autorités peinent à lever les réticences autour du sérum développé par le groupe chinois Sinovac.

Hong Kong, qui a enregistré seulement 11.700 cas de contamination au COVID-19 depuis le début de la pandémie, a commencé à vacciner ses habitants avec des doses de Sinovac en février et propose depuis peu des doses du vaccin développé par le laboratoire allemand BioNTech. Selon le gouvernement, la ville a enregistré trois fois plus de prises de rendez-vous par jour pour se faire vacciner avec le vaccin allemand.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.