Hôtellerie : 2019, une année positive malgré tout...

Hôtellerie : 2019, une année positive malgré tout...
palace hôtel tourisme hébergement

Boursier.com, publié le lundi 13 janvier 2020 à 06h56

Mouvement des "Gilets jaunes" et grèves à la SNCF ont sans surprise pesé sur la fréquentation des hôtels...

L'année 2019 aura été positive pour l'industrie hôtelière française, malgré une fin de parcours gâchée par les grèves contre la réforme des retraites... Selon les données du cabinet MKG publiées vendredi, le RevPAR (revenu par chambre disponible) a progressé de 1,8% par rapport à 2018, malgré une fréquentation stable (+0,2 point). "La légère hausse des prix moyens (+1,5%) a permis d'atteindre ce résultat", expliquent les auteurs de l'étude...

Plusieurs événements ont dopé la fréquentation dans les hôtels l'an dernier : le Salon SIRHA (rendez-vous mondial de l'hôtellerie) qui a lieu à Lyon tous les deux ans en janvier, le Salon Airshow de l'aviation au Bourget en juin, mais aussi la Coupe du Monde féminine de football et l'Armada de Rouen, qui ont impacté positivement le mois de juin...

Gilets jaunes et grèves SNCF

A l'inverse, le début d'année 2019 a été marqué négativement par les manifestations des "Gilets jaunes" (fréquentation en baisse de 0,7 point sur le 1er trimestre) et par un premier épisode de grève à la SNCF en mai et début juin. Le mois d'octobre a subi une baisse d'activité en l'absence de tenue du Salon de l'Automobile de Paris qui est seulement organisé les années paires...

Les autres mois, hormis le mois de décembre, ont été marqués par des performances en légère progression par rapport à la période précédente, progression imputable essentiellement au prix moyen car la fréquentation est restée globalement stable en 2019. Enfin, les contestations du projet de réforme des retraites ont grandement impacté l'hôtellerie française dans son ensemble.

Hausse à relativiser

Si les indicateurs d'activité sont dans le vert (+2,7% de RevPAR en France), "cette hausse est à relativiser car la comparaison se fait par rapport à une période marquée par le début des manifestations des 'gilets jaunes'", écrit MKG.

Ainsi, en 2019, la fréquentation des hôtels parisiens (71,2%) n'a pas retrouvé son niveau de 2017 (75,2%). En Province, l'impact des "Gilets jaunes" et de la grève des transports a également eu des répercussions, mais dans une moindre mesure. En effet, le niveau de 2017 a été dépassé pour atteindre 52,7%...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.