Hôtellerie/Restauration : Bruno Le Maire met en demeure les assureurs

Hôtellerie/Restauration : Bruno Le Maire met en demeure les assureurs
Couvre-feu, restaurants, restaurateurs, covid

Boursier.com, publié le vendredi 04 décembre 2020 à 14h51

"Il faut qu'ils donnent une réponse positive au gel des cotisations d'assurance pour le secteur H&R (hôtellerie et restauration)", prévient le patron de Bercy.

Bruno Le Maire a mis en demeure vendredi les compagnies d'assurance d'accepter de geler leurs primes pour le secteur de l'hôtellerie-restauration. Dans le cas contraire, le gouvernement soutiendra un amendement du Sénat leur imposant une contribution exceptionnelle de 1,2 milliard d'euros, a prévenu le ministre de l'Economie et des Finances.

"Moi, je considère que c'est vraiment traiter les problèmes à la hache et que ce n'est jamais la bonne solution, mais si les assureurs ne trouvent pas eux-mêmes la porte de sortie, nous n'aurons pas d'autres choix que de maintenir ce prélèvement obligatoire de 1,2 milliard", a déclaré Bruno Le Maire sur RMC et BFMTV.

"La balle dans leur camp"

"La balle est dans leur camp", a-t-il ajouté... "Il faut qu'ils donnent une réponse positive au gel des cotisations d'assurance pour le secteur H&R (hôtellerie et restauration)."

Cet amendement du Sénat a été intégré au projet de loi de finances qui va revenir en deuxième lecture à l'Assemblée nationale, où l'exécutif dispose de la majorité.

La plupart des contrats en vigueur ne couvrent pas les risques liés à la pandémie de coronavirus et des dizaines de contentieux ont été portés devant les tribunaux par des établissements contraints d'arrêter leurs activités en raison de la crise sanitaire...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.