Huawei poursuit en justice le gouvernement américain

Huawei poursuit en justice le gouvernement américain
Huawei logo

Boursier.com, publié le jeudi 07 mars 2019 à 17h58

Le groupe chinois veut faire lever l'interdiction d'utiliser ses produits dans les agences fédérales américaines, alors que Washington le soupçonne d'espionnage.

Huawei met ses menaces à exécution... Le groupe chinois va engager des poursuites en justice contre le gouvernement américain. Il veut obtenir la levée de l'interdiction faite aux agences fédérales d'utiliser ses produits pour des raison de sécurité nationale - il est soupçonné d'espionnage par Washington.

Dans un communiqué, le premier équipementier télécoms mondial a déclaré qu'il avait porté plainte devant un tribunal fédéral du Texas pour contester un ajout au National Defense Authorization Act (NDAA), la loi sur la défense nationale adoptée l'an dernier.

"Le Congrès américain a échoué de manière répétée à produire des preuves justifiant les restrictions imposées aux produits Huawei", est-il écrit dans le communiqué. "Cette interdiction est illégale et empêche Huawei de livrer une concurrence loyale (...)", ajoute la firme chinoise.

Soupçons d'espionnage

La nouvelle version du NDAA institue un contrôle sur les contrats du gouvernement américain avec des sociétés chinoises, notamment Huawei, et renforce le rôle du groupe de travail chargé d'examiner les propositions d'investissement étranger aux Etats-Unis. Pékin estime être ciblée directement par le texte.

Plusieurs pays occidentaux, Etats-Unis en tête, redoutent que Pékin n'utilise ses infrastructures à des fins d'espionnage. Aucune preuve n'a jusqu'à présent été apportée pour étayer ces soupçons et le groupe a réfuté à de nombreuses reprises ces accusations. La controverse a toutefois conduit plusieurs pays occidentaux à restreindre l'accès à leurs marchés pour la '5G'.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.