Hulot annonce que le calendrier sur le nucléaire va être revu

Hulot annonce que le calendrier sur le nucléaire va être revu
EDF

Boursier.com, publié le mardi 07 novembre 2017 à 14h56

L'objectif de réduire à 50% la part du nucléaire dans la production d'électricité française en 2025 est-il remis en cause ? Nicolas Hulot a en tout cas préparé mardi le terrain à la définition d'une nouvelle échéance pour atteindre ce chiffre.

Car selon le ministre de la Transition écologique, le calendrier adopté sous le précédent quinquennat entraînerait un dérapage sur les autres objectifs en matière de climat.

Objectifs climatiques

"Si on veut maintenir la date de 2025 pour ramener dans le mix énergétique le nucléaire à 50%, ça se fera au détriment de nos objectifs climatiques et ça se fera au détriment de la fermeture des centrales à charbon et probablement, si on voulait s'acharner sur cette date, il faudrait peut-être même rouvrir d'autres centrales thermiques", a-t-il déclaré, à l'issue du conseil des ministres.

Selon lui, il va donc falloir étudier les différents scénarios. "Tout ça va prendre quelques mois et, en fonction de ça, nous fixerons une nouvelle date", a encore dit Nicolas Hulot.

Doublement des émissions de CO2 ?

L'objectif de réduire à 50% la part du nucléaire dans la production d'électricité française en 2025 s'accompagnerait d'un doublement des émissions de CO2 du secteur, selon un rapport publié mardi par RTE.

Alors que le nucléaire représente près des trois quarts de cette production, sa réduction programmée par la loi de transition énergétique de 2015 impliquerait la fermeture de 24 réacteurs sur les 58 que compte le pays et une forte accélération du développement des renouvelables, estime le gestionnaire des lignes à haute tension françaises.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.