Île-de-France : 7 restaurateurs sur 10 déclarent une perte de chiffre d'affaires d'au moins 50%

Île-de-France : 7 restaurateurs sur 10 déclarent une perte de chiffre d'affaires d'au moins 50%
Couvre-feu, restaurants, restaurateurs, covid

Boursier.com, publié le jeudi 22 octobre 2020 à 17h26

"Ils sont 1 sur 5 à constater une perte d'au moins 90%", indique la Chambre de commerce et d'industrie d'Île-de-France...

Contraints de fermer leurs établissements à 21 heures en raison du couvre-feu mis en place pour lutter contre le Covid-19, les restaurateurs franciliens souffrent. Dans ce contexte, la Chambre de commerce et d'industrie d'Île-de-France a réalisé une enquête basée sur les déclarations des professionnels du secteur en Île-de-France.

Ainsi, 7 restaurateurs sur 10 déclarent une perte de chiffre d'affaires d'au moins 50%, détaille l'étude menée le 19 octobre dernier auprès de 320 restaurateurs. Pire encore, "ils sont 1 sur 5 à constater une perte d'au moins 90%", souligne également la Chambre de commerce et d'industrie d'Île-de-France.

Pour rappel, le gouvernement a promis des aides pour les secteurs d'activités déjà fortement impactés par la crise sanitaire, dont la restauration. Les professionnels du secteur peuvent compter sur l'aide du Fonds de solidarité qui va jusqu'à 10 000 euros par mois, dès lorsqu'elles subissent une perte de chiffre d'affaires de plus de 50%.

Près de la moitié des restaurateurs ont supprimé le service du soir

Dans le détail, 46,9% des sondés (des restaurants parisiens pour une majorité) affirment avoir supprimé leur service du soir, tandis que 43,4% ont décidé de le maintenu. Le solde restant (9,8%) a mis en place un service de vente à emporter.

Pour les établissements qui accueillent encore des clients le soir, 64,5% des sondés ont décidé d'avancer leur service, à 18 heures (44,9%) ou 18 heures 30 (28,2%), alors que la majorité des restaurateurs commençaient le service du soir à 19 heures ou 19 heures 30 avant la mise en place du couvre-feu, le 17 octobre dernier. Enfin, 11,5% d'entre eux ont même décidé d'avancer le service à 17 heures.

"Laissez dîner les clients arrivés avant 21 heures"

Fortement impactés par le couvre-feu imposé en Île-de-France et dans plusieurs métropoles, les restaurateurs ont demandé mardi dernier au président de la République "de permettre aux convives qui arrivent avant 21 heures de rester dîner", dans une tribune au 'Point' signée par de nombreux chefs et patrons du secteur.

Ces grands noms de la restauration, dont les chefs Mathieu Pacaud, Guy Savoy, Hélène Darroze, Yannick Alléno, Pierre Gagnaire, Philippe Etchebest et Michel Sarran, demandent également de nouvelles aides face à la chute drastique de leur activité liée aux mesures de lutte contre la crise sanitaire.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.