Iliad : le titre s'effondre en bourse, déception dans le fixe

Iliad : le titre s'effondre en bourse, déception dans le fixe©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 13 mars 2018 à 15h55

Douche froide pour les actionnaires d'Iliad après les comptes. La perte de vitesse dans le fixe en France est lourdement sanctionnée par les opérateurs ce mardi avec un titre qui chute de près de 9% à 181 euros. Si le groupe a franchi la barre des 20 millions d'abonnés dans l'Hexagone, la baisse de la rentabilité dans le fixe prend le dessus.

Baisse de la rentabilité dans le fixe

"Au cours de l'année 2017, la rentabilité des activités fixes a été quant à elle impactée par les décisions réglementaires, avec la hausse du coût du dégroupage (...), la hausse des charges de personnel liée à l'accélération du déploiement du réseau (fibre et) l'enrichissement des offres TV et le recours à des promotions ponctuelles", soulignait ce matin l'opérateur dans son communiqué.

Le nombre de nouveaux abonnés déçoit

Raymond James note que le gain de 25.000 abonnés nets dans le fixe au cours des trois derniers mois de 2017 est clairement décevant puisque inférieur à Orange et Bouygues mais également aux 58.000 visés par le consensus. "Une chose est sûre, la croissance en France n'est pas aussi facile qu'autrefois pour Iliad", affirme l'analyste Stéphane Beyazian, qui note néanmoins que les recrutements dans le mobile restent solides. Le broker est également déçu du niveau d'Ebitda 2017 avec un ralentissement au second semestre qui reflète l'impact des coûts liés au démarrage de l'activité en Italie, des coûts de personnel plus élevés liés au déploiement de la fibre, des frais ADSL plus élevés et des revenus plus faibles sur le haut débit.

Les objectifs long terme confirmés

La maison-mère de Free se fixe pour objectifs 2018 de disposer de 9 millions de prises FTTH et d'ouvrir 2.000 nouveaux sites mobiles environ, pour porter la couverture 4G à près de 90%. Le groupe devrait finaliser la migration des sites 4G en 1.800 MHz courant 2018. Côté financier, la marge d'Ebitda est attendue en hausse en France, alors que 1,4 à 1,5 MdE d'investissements vont être conduits. A long terme, Iliad vise toujours une part de marché dans le fixe et dans le mobile de 25%. A l'horizon 2020, le groupe espère toujours dépasser 40% de marge d'Ebitda en France et dégager un Ebitda-investissements France supérieur à 1 MdE.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU