"Illectronisme", quand le numérique crée de l'exclusion

"Illectronisme", quand le numérique crée de l'exclusion©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 26 juin 2018 à 12h19

L'illectronisme... Ce néologisme transpose le concept d'illettrisme à l'information électronique et désigne ceux qui ne s'en sortent pas avec les nouveaux outils numériques. Selon une étude commandée par le Syndicat de la presse sociale à l'institut CSA, près de six millions de Français (tous âges confondus) ont des difficultés pour naviguer sur le web. Près d'un tiers d'entre eux ont même déjà renoncé à entreprendre des démarches parce qu'il fallait utiliser Internet, pour trouver un emploi, remplir un document administratif, ou faire une demande de formation.

Les personnes âgées sont particulièrement touchées : 89% des Français possèdent au moins l'un des outils numériques permettant de se rendre sur internet (ordinateur, smartphone, tablette), mais plus d'un tiers des plus de 70 ans ne disposent pas de connexion Internet. L'étude montre néanmoins que le problème ne se limite pas aux seniors, 23% des sondés admettant ne pas être à l'aise avec le numérique.

Certains ont abandonné

Certains sont même tellement perdus que les auteurs de l'étude évoquent des "abandonnistes". Bien équipés, avec une connexion internet, ils évoquent pourtant un "blocage" face aux écrans. Les jeunes seniors (50-64 ans) sont concernés, à 25%, mais aussi les moins de 35 ans (15%). La situation géographique ne semble pas avoir d'incidence, puisque les habitants de communes rurales (20%) comme de l'agglomération parisienne (18%) sont frappés par ces difficultés.

De quoi provoquer une importante fracture au sein de la population. Parmi ces "abandonnistes", 50% ont déjà ressenti une sensation de décalage avec leur entourage dans l'emploi de certaines technologies au point de se sentir seuls et 52% ont déjà eu le sentiment que leurs activités étaient limitées ou annulées à cause de l'emploi indispensable d'Internet.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.