Impôt sur le revenu : 2018 sera une année "blanche"

Impôt sur le revenu : 2018 sera une année "blanche"©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 23 avril 2018 à 05h40

Alors que se prépare le déploiement de la grande réforme fiscale instituant le prélèvement de l'impôt à source, Gérald Darmanin, ministre de l'Action et des Comptes publics, est revenu dans le 'JDD' sur les fondements de cette révolution fiscale. Le ministre l'assure... Il n'y aura pas de bug... "Tout va bien se passer" !

2018 à la trappe

Bonne nouvelle. Gérald Darmanin assure qu'avec la réforme de l'impôt sur le revenu, il "n'y aura aucune augmentation d'impôt". Mieux ! 2018 sera fiscalement une année "blanche". Le ministre l'assure : "Les Français ne paieront jamais les impôts de cette année", à moins d'un "revenu exceptionnel" de type prime exceptionnelle. "Beaucoup de Français trouveront (...) un avantage dans l'année blanche 2018".

Avantages fiscaux maintenus

Au rang des bonnes nouvelle également, Gérald Darmanin assure que les Français ne perdront pas leurs avantages fiscaux : "rien ne change" concernant les réductions d'impôts. "L'impôt à la source n'est pas une réforme du calcul de l'impôt, mais de la façon de le payer".

Alors comment l'impôt sur le revenu des Français sera-t-il prélevé ?

Prélèvement mensualisé

Sous couvert d'une volonté de "grande simplification" du régime fiscal, Gérald Darmanin explique que "le contribuable paiera l'impôt sur le revenu au moment où il le percevra". Il sera également adapté aux cas particuliers des foyers fiscaux.

L'impôt payé est mensualisé et figure sur la feuille de paie où "sera inscrit en gras le montant de votre salaire mensuel net, et en dessous le montant après impôt".

Trois options déclaratives

Les contribuables français auront à choisir entre trois taux d'imposition sur leur déclaration de revenus : "Ceux qui veulent la simplicité choisiront le taux qui leur est proposé par défaut, c'est-à-dire le taux qui prend en compte leurs revenus et leur situation familiale. C'est ce taux qui permet d'ajuster l'impôt à votre situation", explique encore le ministre de l'Action et des Comptes publics.

Autre option, les Français auront "la possibilité -facultative- de choisir un taux individualisé (qui ne prend pas en compte la situation familiale), ou un taux neutre (qui ne prend pas en compte l'ensemble des revenus)".

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.