Impôts : allez-vous profiter du "bug" informatique ?

Impôts : allez-vous profiter du "bug" informatique ?
euro monnaie devise flamme feu

Boursier.com, publié le lundi 09 avril 2018 à 05h44

L'information a donné lieu a beaucoup de commentaires souvent erronés ces derniers jours : Selon le 'Canard enchaîné' de cette semaine, de nombreux contribuables recevront en effet cette année des déclarations pré-remplies erronées...

De fait, dans la perspective du passage au prélèvement à la source en 2019, le logiciel chargé de collecter et de vérifier les données a été modifié... et s'est quelque peu emmêlé les connexions, a souligné non sans son humour habituel le journal satirique.

Attention en cas de déclaration papier !

Au total, 1 million de foyers sont concernés... Mais pour ceux qui déclarent en ligne, soit la moitié environ, rien de vraiment grave : Les données indiquées dans l'espace personnel seront corrigées avant le coup d'envoi des déclarations.

En revanche, pour les 500.000 foyers victimes d'un erreur et déclarant encore sur papier, les choses seront différentes. Ils seront certes avertis par un courrier, mais il leur appartiendra de rectifier eux-mêmes les chiffres dans leur déclaration...

Vérifier la déclaration pré-remplie

Ce "couac" fait en tout cas office de piqûre de rappel. Comme l'a souligné par le passé l'ordre des experts-comptables de Paris Ile-de-France, il ne faut jamais se fier aveuglément à la déclaration pré-remplie, même si aucun bug n'est signalé...

L'administration peut en effet omettre des avantages fiscaux (dont elle n'a pas connaissance) ou ne pas avoir à sa disposition les revenus exacts du foyer... La déclaration pré-remplie n'a ainsi qu'une valeur indicative.

Le contribuable est quoi qu'il arrive le seul responsable de sa déclaration, même si le gouvernement a expliqué dans le cas présent qu'il n'y aurait pas de redressement si le contribuable est victime de ce vaste bug informatique...

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU