Impôts : les comptes de 2.000 contribuables piratés

Impôts : les comptes de 2.000 contribuables piratés©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 20 août 2019 à 20h50

Les pirates ont surtout ajouté des crédits et réductions d'impôts aux déclarations de leurs victimes, et remplacé leurs coordonnées bancaires par d'autres.

Environ 2.000 comptes de contribuables ont été piratés fin juin-début juillet sur la plate-forme impots.gouv.fr. "Des hackers ont piraté des comptes de messagerie personnelle chez plusieurs opérateurs ce qui leur a permis de renouveler le mot de passe pour accéder à l'espace particulier en ligne d'impots.gouv.fr de ces usagers", peut-on lire dans un communiqué diffusé par la Direction générale des Finances publiques (DGFiP).

Selon 'Le Canard enchaîné' à paraître mercredi, qui devait révéler cette cyber-attaque, les pirates ont surtout ajouté des crédits et réductions d'impôts aux déclarations de leurs victimes, et remplacé leurs coordonnées bancaires par d'autres, entièrement fictives.

Trop de mots de passe renouvelés

L'administration fiscale, constatant "une vague inhabituelle de renouvellement de mots de passe de plusieurs espaces particuliers sur impots.gouv.fr", a "immédiatement réagi" en bloquant l'accès à ces comptes. Les personnes concernées ont été prévenues individuellement par téléphone, par courriel, ou par courrier dans une minorité de cas, explique la DGFiP, interrogée par Reuters.

"Aucun piratage à Bercy mais des boîtes mails perso chez quelques opérateurs. Pas de milliers de feuilles d'impôts trafiquées mais 2.000 comptes sur lesquels il y a eu des tentatives. La DGFiP a réagi très vite, aucun impact fiscal n'est à signaler", peut-on lire dans un message posté par la DGFIP sur Twitter. Bercy dénombre 31 millions de comptes fiscaux en ligne.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.