Internet : un bond du trafic de 30% en France pendant le confinement

Internet : un bond du trafic de 30% en France pendant le confinement©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 25 juin 2020 à 15h48

Selon l'Arcep, près d'un quart du trafic internet en France provient de la plateforme de vidéos Netflix.

L'Arcep a publié ce jeudi son rapport sur l'état d'internet en France. Le document porte sur l'année 2019 mais le gendarme des télécoms note que "la crise sanitaire et le confinement du printemps 2020 ont eu de forts impacts sur les usages et donc sur les réseaux".

Selon les premières estimations, le trafic aurait bondi de 30% pendant le confinement avec "aussi une modification importante du profil de trafic". Le pic habituellement constaté en soirée dans les foyers français a par ailleurs été étalé sur toute la journée.

Pas de congestion majeure

"Les infrastructures télécoms ont d'abord montré leur résilience, puisque les réseaux en France n'ont pas connu de congestion majeure durant la période de confinement. Cela a été possible grâce aux capacités et performances des réseaux, mais aussi à la mobilisation exceptionnelle des différents acteurs de l'écosystème", écrit l'Arcep dans un communiqué.

Netflix domine le jeu

Concernant l'année 2019, plus de la moitié du trafic (55 %) vers les clients des principaux fournisseurs d'accès à internet en France provient de quatre groupes, le premier étant (de loin) Netflix, avec 23% pour le site de vidéos en streaming. Google (15%), Akamai (distributeur de contenus) et Facebook, tous les deux à moins de 10% sont également en haut du palmarès.

"Ceci indique une concentration de plus en plus nette du trafic entre un petit nombre d'acteurs dont la position sur le marché des contenus est renforcée. Par ailleurs, l'écart se creuse entre le volume de trafic provenant de Netflix et celui des autres fournisseurs de contenu", observe l'Arcep.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.