Israël veut vacciner 70 à 80% de sa population d'ici mai

Israël veut vacciner 70 à 80% de sa population d'ici mai
4 janvier 2021

Orange avec Boursier.com, publié le lundi 04 janvier 2021 à 15h47

Les premières doses du vaccin du laboratoire Pfizer ont déjà été injectées à environ 1,2 million d'habitants, soit plus de 12% de la population.

Les premières doses du vaccin du laboratoire Pfizer ont déjà été injectées à environ 1,2 million d'habitants, soit plus de 12% de la population.

Alors que la polémique bat son plein en France, à propos de la campagne de vaccination contre le coronavirus, Israël affiche des objectifs ambitieux. Les autorités prévoient de vacciner 70% à 80% de sa population d'ici avril ou mai, a déclaré le ministre de la Santé Yuli Edelstein lundi.

La campagne a démarré tambour battant et les premières doses du vaccin du laboratoire Pfizer ont été injectées à environ 1,2 million d'habitants, soit plus de 12% de la population. Les trois quarts des vaccinations concernent pour le moment
les plus de 60 ans et les personnes atteintes de maladies chroniques, a déclaré Yuli Edelstein dans un entretien avec Bloomberg TV. Par ailleurs, les doses sorties de chambre froide et proches de leur expiration sont données à tous les arrivants en fin de journée.

Accords avec les principaux fournisseurs

"J'espère que dans plusieurs semaines, nous serons prêts à annoncer que la majorité de la population à risque a reçu deux doses du vaccin", a ajouté Yuli Edelstein.

Israël a signé des accords avec les principaux fournisseurs occidentaux : Pfizer, Moderna et AstraZeneca. "Nous avons eu des négociations difficiles, le résultat est que nous avons payé ce que nous avons payé", a déclaré le ministre. "Nous sommes un petit marché donc je n'ai pas de raisons de croire qu'en demandant par exemple 5 millions de doses, je peux obtenir le prix de quelqu'un qui demande un demi-milliard", s'est-il justifié, interrogé sur le coût de cette campagne.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.