Jaguar Land Rover supprime des postes et réduit sa production en Grande-Bretagne

Jaguar Land Rover supprime des postes et réduit sa production en Grande-Bretagne
La Banque Européenne d'Investissement soutient le projet de transports propres développé par le très célèbre constructeur automobile.

Boursier.com, publié le lundi 16 avril 2018 à 11h40

Jaguar Land Rover (JLR) , premier constructeur automobile de Grande-Bretagne, a annoncé lundi qu'il allait supprimer un millier d'emplois et réduire la production de deux usines en Angleterre. En cause, le recul de la demande de véhicules diesel face à l'alourdissement de la fiscalité et au durcissement de la réglementation sur ce type de motorisation.

Le constructeur va supprimer des postes d'intérimaires à son usine de Solihull et transférer un peu plus de 360 personnes du site voisin de Castle Bromwich vers cette usine. "Nous ne renouvelons pas les contrats de 1.000 travailleurs intérimaires à Solihull", a déclaré un porte-parole, cité par l'agence de presse Reuters.

Baisse de l'activité

Depuis le début de l'année, le chiffre d'affaires de Jaguar a chuté de 26% et celui de Land Rover a baissé de 20% sur le marché britannique alors que le diesel est délaissé par les automobilistes.

Environ 90% des ventes de Jaguar Land Rover en Grande-Bretagne sont des véhicules diesel. JLR assure près d'un tiers de la production automobile en Grande-Bretagne, qui s'élève à 1,7 million de véhicules par an.

Les ventes de voitures neuves en Grande-Bretagne ont subi l'an dernier leur baisse la plus marquée depuis 2009, reculant de plus de 5%. Les experts y voient le poids des incertitudes liées au Brexit et à une possible nouvelle taxe sur le diesel.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.