JCDecaux va grandir en Australie grâce au feu vert au rachat d'APN Outdoor

JCDecaux va grandir en Australie grâce au feu vert au rachat d'APN Outdoor
Jean-François Decaux, co-directeur général du géant de l'affichage publicitaire français JCDecaux, à Neuilly-sur-Seine, le 8 mars 2018

AFP, publié le mardi 26 juin 2018 à 11h52

Le géant de l'affichage publicitaire français JCDecaux a annoncé mardi avoir conclu un accord en vue du rachat de son homologue australien APN Outdoor, pour 714 millions d'euros, qui va lui permettre de devenir l'un des leaders du marché australien.

JCDecaux a convaincu le conseil d'administration du groupe australien en relevant à 6,70 dollars australiens par action son offre en numéraire, contre 6,52 dollars pour son offre précédente dévoilée le 20 juin, selon le communiqué du groupe français.

"Le conseil d'APN Outdoor recommande de façon unanime à ses actionnaire de voter en faveur du projet d'acquisition, en l'absence de proposition supérieure", a indiqué le groupe australien dans un communiqué distinct, qui promet un dividende extraordinaire de 0,30 dollar australien à ses actionnaires. 

"Cette acquisition est une étape majeure dans l'histoire de JCDecaux en Australie", estime de son côté Jean-François Decaux, le co-directeur général du groupe français. JCDecaux est présent depuis 2000 sur le territoire australien, "7ème marché publicitaire mondial" selon M. Decaux.

"Cette opération nous semble très intéressante pour JCDecaux car elle permettrait au groupe de devenir leader sur le marché australien qui continue d'afficher de belles perspectives en matière de croissance sur les prochaines années (entre +3 et +4% par an)", souligne un analyste parisien.

Les analystes estiment que l'opération aura un effet bénéfique sur les comptes de JCDecaux puisque la rentabilité d'APN Outdoor est supérieure.

Le titre du groupe français était en hausse de 0,42% à 28,96 euros à 11H10 à la Bourse de Paris.

- Echec d'une offre d'APN Outdoor -

JCDecaux a été aidé dans son offensive par l'échec de l'offre d'APN Outdoor sur son concurrent australien Adshel, numéro trois du secteur, pour 500 millions de dollars australiens.

C'est le groupe oOh!media, jusqu'ici numéro un en Australie de l'affichage extérieur, qui va finalement racheter Adshel.

Le marché australien est en pleine consolidation alors qu'une opération de fusion entre oOh!media et APN Outdoor, les deux premiers acteurs du secteur, avait été retoquée par l'Autorité de la concurrence locale.

APN Outdoor avait initialement recommandé à ses actionnaires de ne pas réagir à la proposition de JCDecaux jugeant la prime initiale offerte "modeste" et estimant que son projet de rachat d'Adshel était une bonne opportunité de croissance.

Mais l'échec de son offre sur Adshel et le relèvement de la proposition de JCDecaux ont réussi à convaincre le conseil d'administration d'APN Outdoor.

Le nouveau montant offert par le groupe français représente à présent une prime de 18% sur le cours de clôture d'APN Outdoor au 19 juin qui était de 5,68 dollars australiens. Et la prime est de 34% si l'on prend en compte le cours de Bourse moyen du groupe sur six derniers mois.

L'opération, qui reste soumise à l'accord des autorités australiennes, devrait être finalisée "avant la fin de l'année 2018".

APN Outdoor est très présent sur l'affichage grand format, et sur le segment de la publicité dans les lieux de transports. Un positionnement "complémentaire avec (les) actifs de mobilier urbain" de JCDecaux, détaille le groupe.

APN Outdoor a enregistré un chiffre d'affaires de 342,9 millions de dollars australiens (+4%) en 2017 pour un excédent brut d'exploitation en hausse de 4% à 90,3 millions de dollars.

De son côté, JCDecaux est l'un des leaders de ce segment dans le pays. Il a remporté récemment un contrat avec l'opérateur de tramways Yarra Trams à Melbourne, aux dépens d'APN Outdoor. 

Le groupe français a également renouvelé un contrat à long terme avec le premier opérateur télécom du pays, Telstra, sur un concept original : il doit installer 1.800 nouvelles cabines téléphoniques dans cinq grands villes australiennes équipées d'écrans publicitaires numériques. 

JCDecaux a vu son bénéfice net baisser de 13,8% en 2017 à 193,7 millions d'euros pour un chiffre d'affaires ajusté de 3,47 milliards d'euros. Le groupe avait dégagé une croissance organique de 3,2% sur la période.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU