Jobs d'été : 10.000 offres mises en ligne sur la plateforme "1 jeune 1 solution"

Jobs d'été : 10.000 offres mises en ligne sur la plateforme "1 jeune 1 solution"©Boursier.com

Orange avec Boursier.com, publié le lundi 31 mai 2021 à 15h31

Plus de 30 entreprises françaises, dont Leclerc, la Caisse d'épargne ou Décathlon, proposent depuis ce lundi des offres d'emploi sur la plateforme gouvernementale "1 jeune 1 solution".

Plus de 30 entreprises françaises, dont Leclerc, la Caisse d'épargne ou Décathlon, proposent depuis ce lundi des offres d'emploi sur la plateforme gouvernementale "1 jeune 1 solution".

Alors que les commerces, restaurants et bars ont rouvert le 19 mai dernier, les offres d'emploi estival commencent tout juste à être publiées... Plusieurs grandes enseignes et marques ont mis en ligne ce lundi environ 10.000 postes saisonniers estivaux à pourvoir sur la plateforme gouvernementale "1 jeune 1 solution", lancée à l'été 2020 et destinée à lutter contre le chômage des jeunes et favoriser l'insertion professionnelle des moins de 26 ans.

Annoncée dans une tribune, publiée dans le 'Journal du Dimanche', cette opération, qui doit permettre de rendre ces annonces accessibles au plus grand nombre à l'approche de l'été, a été lancée par 35 chefs d'entreprises, dont Michel-Edouard Leclerc (Leclerc), Florence Raineix (Caisse d'Epargne), Fabrice Lisardi (Décathlon) ou encore Méleyne Rabot (Just Eat France)...

"Au moins 10.000 offres seront disponibles dès lundi, avec l'objectif de tripler ou quadrupler la mise avant la fin du mois de juin", a ainsi précisé Thibaut Guilluy, haut-commissaire à l'emploi et à l'engagement des entreprises.

"La jeunesse d'aujourd'hui ne doit pas être une génération sacrifiée"

"La jeunesse d'aujourd'hui ne doit pas être une génération sacrifiée. Au contraire, à l'heure de la reprise, elle porte en elle toute l'énergie d'un renouveau collectif", ont également estimé les auteurs de la tribune, qui comptent également les spécialistes de l'intérim tels que son Randstad, Manpower et Adecco.

Ces derniers ont également appelé les "dirigeants d'entreprises de toutes tailles et de tous secteurs d'activité, à déposer offres de jobs d'été sur la plateforme" du gouvernement, qui s'est adaptée à cette initiative.

"Les jeunes sont sans doute ceux qui ont payé le plus lourd tribut"

"Parmi ceux qui ne sortent pas indemnes de cette année de crise sanitaire, sociale et économique, les jeunes sont sans doute ceux qui ont payé le plus lourd tribut. Une nouvelle fois, nous le réaffirmons ici : nous ne pouvons pas nous y résigner", ont encore affirmé les signataires.

Pour de nombreux jeunes, les mesures de restriction mise en place par le gouvernement pour tenter d'enrayer l'épidémie de Covid-19 se sont soldées par la perte de leur petit boulot. D'après une enquête de l'Observatoire de la vie étudiante (OVE), 35% des étudiants ont subi une perte de revenus pendant le premier confinement.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.