Juppé vers un "axe central" pour répondre à la droitisation de Wauquiez ?

Juppé vers un "axe central" pour répondre à la droitisation de Wauquiez ?©Boursier.com
A lire aussi

Boursier.com, publié le vendredi 17 novembre 2017 à 17h10

Au moment où François Baroin décide de tirer sa révérence et d'arrêter la politique, non sans avoir salué l'action d'Emmanuel Macron dans son rôle moteur de réformateur, le président de l'UDI, Jean-Christophe Lagarde, a plaidé à son tour ce vendredi pour la formation d'un "axe central", qu'appelle de ses voeux Alain Juppé dans le cadre de la recomposition plus générale de la droite française.

Le chef de file des centristes, qui s'est exprimé sur France 2, souhaite s'allier avec Les Républicains (LR) hostiles à Laurent Wauquiez qui est le grand favori pour prendre la présidence du parti le mois prochain...

"Alain Juppé, quand il pose ce sujet, pose en réalité le sujet des Républicains qui ne peuvent pas suivre Laurent Wauquiez dans une dérive identitaire, nationaliste, antieuropéenne", a déclaré sans détour Jean-Christophe Lagarde.

Axe central

"Je souhaite qu'un axe central puisse effectivement se constituer avec cette droite progressiste et le centre que nous représentons pour faire en sorte qu'on puisse faire valoir nos valeurs sans les laisser dénaturer", a ajouté le député de Seine-Saint-Denis, dont le parti était jusqu'à récemment un partenaire traditionnel de l'UMP puis de LR.

Dans une interview au Point parue mercredi, Alain Juppé avait déjà prôné la constitution d'un alliance centrale autour d'Emmanuel Macron, du Premier ministre Edouard Philippe ou de deux présidents de région LR, Valérie Pécresse et Xavier Bertrand - sans Laurent Wauquiez...

Alain Juppé s'est ainsi déclaré "en mouvement" et favorable à un large rassemblement tout en dénonçant la ligne droitière incarnée par le candidat à la présidence de LR...

"Droite-droite"

"Je ne suis pas En marche, mais je ne suis pas non plus immobile... Disons que je suis en mouvement", a-t-il déclaré. L'ex-Premier ministre oppose deux stratégies, celle des tenants d'une "droite-droite", qui prennent selon lui le risque de "banaliser les idées du Front national", et celle qu'il défend, consistant à faire alliance avec le centre...

Au-delà de leur sort personnel, la question essentielle est surtout celle d'un possible éclatement de la principale formation de droite une fois que l'élection de son futur président sera passée, le mois prochain.

Vision européenne

Alain Juppé a déjà confié récemment en coulisse son souhait de voir émerger un "grand mouvement central" pour les élections européennes de 2019, avant toutefois de balayer à ce stade l'hypothèse de listes communes avec le chef de l'Etat...

"C'est pour moi une profonde erreur", lui a répondu Laurent Wauquiez dans un entretien au Figaro. Une alliance qui mêlerait des responsables venus de gauche et de droite serait, selon lui, "contre nature" et "ouvrirait un large espace aux extrêmes".

Alain Juppé et Laurent Wauquiez divergent notamment sur la vision de l'Union européenne... Dans Le Figaro, ce dernier milite pour l'adoption d'un "traité de refondation" qui serait soumis, en fin de processus, à un référendum. Ce nouveau pacte prévoirait notamment une division de l'UE en trois groupes de pays plus ou moins intégrés et l'inscription dans le marbre des "racines judéo-chrétiennes" de l'Europe...

L'élection à la présidence de LR est prévue les 10 et 17 décembre prochains...

 
2 commentaires - Juppé vers un "axe central" pour répondre à la droitisation de Wauquiez ?
  • avatar
    JON-DE-LIONNE -

    Encore de la censure, toujours de la censure injustifiée sur le forum orange
    et bien puisque dans cette rubrique il semblerait qu'il y ait un bug .....

    référence à l'article :

    Le Google chinois veut enlever le volant aux conducteurs
    Statut : refusé
    Il y a 5 heures
    le 16 11 2017 à 12 41

    c'est vrai que ça devient insupportable que de voir des êtres humains avec encore en mains, cette liberté de conduire la ou ils souhaitent, leur véhicule. Comment ce vide juridique de privation de liberté individuelle a pu ne pas faire l'objet de lois, de règlements et que soit laisser à l’appréciation du gogolchinois le plaisir de dire qu'il y avait dans le volant une espèce de capacité à voler encore un peu de liberté à cet animal qu'est l'être déshumanisé?

    Moi je vois bien l'avenir entre les mains des GAFA et autres superbes Start-up ayant pris l'apparence de Licornes pour devenir enfin des Dragons...dans leur capacité de pouvoir interdire à tel endroit de la terre : la circulation, de sâles véhicules polluants, en tel autre lieu, la possibilité de démultiplier la puissance des batteries des véhicules électriques pour échapper à une tempête, '(c'est le cas de l'entreprise Tesla qui a augmenté la puissance des batteries - et à distance- pour ses propres véhicules lors d'une petite tempête aux US) .

    Qui ne peut comprendre que la privation des libertés individuelles et l'abrutissements des peuples est nécessaires pour le bonheur collectif ?

    Qui ne peut accepter que de réunir en quelques mains pleines de bonnes volontés, la capacité de diriger le monde ne soit un bienfait pour l'humanité ?

    Vous vous rendez compte, vous n'avez même plus besoin de réfléchir ! on pense à votre place, on vous nourrit, on vous berce, on vous taxe, on vous dit comment vous reproduire, on vous dit que vous n'êtes plus en droit de ..., on vous explique ce que sont vos droits...mais que vouloir de plus que le bonheur pensé pour vous sur terre ?

  • avatar
    JON-DE-LIONNE -

    la censure toujours sur le forum orange !
    référence à l'article :

    En marge de la COP23, le glyphosate est présenté comme une solution pour le climat
    Statut : refusé
    Il y a 34 minutes
    le 17 11 2017 à 14 44

    C'est un peu comme les consommations d'eaux humaines et notamment dans les grandes villes les consommations d'eau sont effarantes et généralement leur approvisionnement est assurée depuis les campagnes et parfois de très loin ce qui est le cas pour la ville de PAris. Pour éviter la pollution que dénonce les Parisiens par exemple, il serait peut-être envisageable de donner une prime de 2500 Euros par Ha et par an aux propriétaires des parcelles concernées de façon à ce qu'ils entretiennent, sans faire de culture. Ce serait du pouvoir d'achat de redonner aux agris et la garantie d'une eau bio pour les grandes villes.

    de plus les quantités d'eau énormes sont rendues potables pour tirer à près de 50 % des chasse d'eau...( a -t-on besoin d'eau potable ?)

    Un calcul simple donne par "Kg de viande humaine sur une vie de 80 ans" la quantité effarante de 45 000 L d'eau / kg, et cette eau il faut la purifier, la pomper, la véhiculer, et la purifier encore...Que voila de la pollution et du CO2 d'émis pour tirer des chasses d'eau. On en parle jamais de cela et pourtant ça pollue plus qu'une voiture !

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]