L'accord sur les relations avec le Royaume-Uni obtient le feu vers des "27"

L'accord sur les relations avec le Royaume-Uni obtient le feu vers des "27"
Londres Big ben Royaume-Uni Grande-Bretagne

Orange avec Boursier.com, publié le mardi 29 décembre 2020 à 18h35

L'accord permet à la Grande-Bretagne, qui quittera effectivement l'Union vendredi au terme de la période de transition entamée après la rupture politique, de continuer à bénéficier d'un accès au marché unique sans droits de douane ni quotas.

L'accord permet à la Grande-Bretagne, qui quittera effectivement l'Union vendredi au terme de la période de transition entamée après la rupture politique, de continuer à bénéficier d'un accès au marché unique sans droits de douane ni quotas.

Les Etats membres de l'Union européenne ont approuvé mardi l'accord sur les futures relations commerciales avec le Royaume-Uni conclu le 24 décembre. Avec ce feu vert, la voie est ouverte à sa mise en oeuvre à partir du 1er janvier.

L'accord permet à la Grande-Bretagne, qui quittera effectivement l'Union vendredi au terme de la période de transition entamée après la rupture politique, de continuer à bénéficier d'un accès au marché unique sans droits de douane ni quotas.

Une simple formalité

"Je suis heureux que l'ensemble de l'UE à 27 ait donné son aval. En unissant nos forces, nous avons réussi à éviter une fin d'année chaotique", se félicite Heiko Maas, le ministre allemand des Affaires étrangères, sur Twitter. L'Allemagne exerce actuellement la présidence tournante de l'UE.

Auf den letzten Metern haben wir alle Hebel in Bewegung gesetzt, damit der Partnerschaftsvertrag mit #UK vorläufig angewendet werden kann. Ich bin froh, dass alle in der EU zugestimmt haben. Mit vereinten Kräften ist es gelungen, einen chaotischen Jahreswechsel zu verhindern.
- Heiko Maas 🇪🇺 (@HeikoMaas)

Cette approbation n'était qu'une formalité nécessaire pour la mise en oeuvre provisoire de l'accord commercial, avant sa ratification par le Parlement européen d'ici à la fin du mois de février.

L'accord doit être promulgué mercredi par la présidente de la Commission et le président du Conseil européens, Ursula von der Leyen et Charles Michel.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.