L'aéroport d'Atlanta peine à reprendre après une panne géante d'électricité

Chargement en cours
 This picture obtained on the Twitter account of Mike Vizdos and taken on December 17, 2017 shows passengers waiting in the terminal of the Atlanta Hartsfield-Jackson airport in Atlanta, Georgia

This picture obtained on the Twitter account of Mike Vizdos and taken on December 17, 2017 shows passengers waiting in the terminal of the Atlanta Hartsfield-Jackson airport in Atlanta, Georgia

1/3
© AFP, Mike Vizdos, TWITTER
A lire aussi

AFP, publié le lundi 18 décembre 2017 à 13h08

L'aéroport d'Atlanta, le plus fréquenté du monde, peinait en début de journée lundi à retrouver une activité normale après une panne géante d'électricité qui l'a paralysé pendant onze heures.

Parmi les passagers restés coincés dans l'aéroport à attendre un vol hypothétique, ou, pire, dans un avion, ne pouvant débarquer, mécontentement et critiques se faisaient jour lundi, une fois l'électricité rétablie mais alors que les vols n'avaient pas encore repris.

Dans un des avions qui venaient d'atterrir au moment de la panne et dont les passagers n'ont donc pas pu débarquer se trouvait celui qui avait été le ministre des Transports de Barack Obama.

"Toujours dans l'avion depuis bientôt cinq heures", avait twitté Anthony Foxx dans la nuit. "Quelle que soit la cause, il semble que la confusion et une mauvaise communication ajoutent au problème".

Le mécontentement grondait aussi parmi ceux qui attendaient dans l'aéroport depuis dimanche après-midi, et ont passé la nuit dans des couloirs sombres où parfois même les fontaines à eau étaient en panne.

La compagnie aérienne Delta, dont Atlanta est le plus gros hub, a annoncé encore 300 annulations pour lundi, principalement des vols prévus pour une arrivée matinale, "de façon à donner aux opérations une chance de revenir le plus vite possible à la normale".

Delta a ajouté que la panne avait provoqué l'annulation de 900 vols dimanche, mais s'attendait à un retour à la normale d'ici lundi après-midi.

La compagnie Southwest a elle aussi indiqué compter sur un retour à la normale lundi.

- Reprise progressive -

Flightview.com, un site qui répertorie les vols, avait enregistré des centaines d'annulations, de retards ou de détournements vers d'autres aéroports depuis dimanche après-midi, mais notait un nombre croissant de vols prévus pour lundi.

La panne avait débuté vers 13h dimanche (18h GMT), et ce n'est que vers minuit (05h GMT lundi), que la direction de l'aéroport a enfin annoncé que le courant avait été "rétabli dans toutes les installations".

Témoin du nombre de personnes affectées par cette panne, l'aéroport a ajouté, sur son compte Twitter, que "5.000 repas" avaient été servis en attendant la reprise des activités. 

Outres les passagers patientant à Atlanta, des milliers d'autres étaient bloqués dans d'autres aéroports américains, attendant le départ de leur vol prévu pour Atlanta, énorme plaque tournante de correspondances.

En annonçant la fin de la panne vers minuit, les autorités de l'aéroport n'ont donné aucune indication sur le temps nécessaire à la reprise normale du trafic. Ils ont toutefois annoncé que les places de parking resteraient gratuites jusqu'à 08H00 lundi (13H00 GMT), laissant entendre qu'il faudrait encore plusieurs heures avant de rétablir le trafic.

La compagnie d'électricité Georgia Power a souligné que l'incident était "très rare". "Le courant a été rétabli pour toutes les activités essentielles de l'aéroport, et notamment les activités de vol", a-t-elle indiqué en annonçant la fin de la panne.

Les premières constatations, selon la compagnie d'électricité, laissent penser qu'un incendie ayant endommagé des câbles serait à l'origine de la panne.

"Personne, ni personnel ni passagers, n'a été mis en danger", a souligné Georgia Power. 

Dans l'aéroport assombri, des milliers de passagers attendaient, assis ou marchant. "La lumière s'est éteinte une première fois, elle est revenue, repartie, revenue, puis a fini par s'éteindre complètement", a raconté à l'AFP une passagère qui se trouvait au passage de la sécurité à ce moment-là.

Un autre voyageur, Mike Vizdos, a expliqué que l'ensemble des passagers de son vol qui revenait de Costa Rica avaient été bloqués six heures à bord de l'avion, la panne étant survenue au moment où l'appareil arrivait.

"Six heures à rester assis dans l'avion, et puis on a enfin pu débarquer et passer la sécurité", a-t-il raconté, disant qu'il espérait tout de même avoir un vol qui lui permette d'arriver lundi chez lui à Richmond, en Virginie.

 
44 commentaires - L'aéroport d'Atlanta peine à reprendre après une panne géante d'électricité
  • avatar
    Marco66 -

    Bingo, une pointe d'humour pour changer un peu:
    Si la France est aujourd'hui championne du monde de hand-ball féminin, elle vient d'être détrônée dans le domaine des pannes géante et dans leur mode de gestion par la plus grande puissance mondiale il est vrai. Trump peut être fier de ce titre pour une fois qu'il réussit quelque chose.

  • avatar
    soyonslogic -

    Toujours plus grand, toujours plus performant, toujours moins cher, mais surtout toujours plus fragile.
    Notre société ne permet plus à l'individu d'agir sur son environnement: il dépend maintenant constamment de techniques qui le dépassent totalement.
    La panne arrive toujours, la seule inconnue, c'est quand.
    Pourtant , généralement pour une question de rentabilité, on semble ignorer ce principe que la nature se charge, parfois ô combien cruellement de nous rappeler.
    Prenons cet incident pour un avertissement, et espérons, car nous n'avons aucun pouvoir en l'espèce, que les décideurs concernés seront à l'avenir plus prévoyants.
    Hélas, j'en doute ...

  • avatar
    diego56 -

    tant mieux moins de pollution

  • avatar
    dop51 -

    ca a soulage la planete ah j oubliais que les avions ne polluent hulot dit jacques tati vous expliquera tres biens

  • avatar
    gerard-paris -

    La personne qui gère l'aéroport d'Atlanta est la même qui gère la SNCF à la gare Montparnasse !!!

    avatar
    zebu -

    C'est vrai on devrait confier la gestion à Mr gerard-paris,le parfait ,mais non que dis-je?,le plus que parfait!

    avatar
    gerard-paris -

    Merci à vous zebu, il est vrais que si je ne peux faire mieux, je ne pourrai faire pire.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]