L'aide internationale s'organise pour le Liban

L'aide internationale s'organise pour le Liban
vue d'immeubles après l'explosion d'août 2020

Boursier.com, publié le vendredi 07 août 2020 à 14h44

L'OMS lance un appel de fonds de $15 millions pour Beyrouth. Des son côté, le Programme alimentaire mondial va fournir des céréales au pays.

Le bilan de l'explosion qui a détruit une grande partie du port de Beyrouth a encore augmenté pour atteindre 154 morts, selon le dernier décompte officiel vendredi à la mi-journée. Le ministre de la Santé Hamad Hasan, a déclaré que 20% environ des quelque 5.000 personnes blessées par l'explosion de mardi avaient nécessité une hospitalisation et que 120 d'entre elles se trouvaient dans un état grave, ajoute NNA.

L'enquête sur l'explosion de mardi au port de Beyrouth devra déterminer si la catastrophe est due à la négligence, si elle est accidentelle ou si elle résulte d'une intervention extérieure, a déclaré le président libanais, Michel Aoun, cité par ses services.

L'aide internationale se mobilise pou venir en aide au pays, déjà en proie à une grave crisé économique, amplifiée par la pandémie de coronavirus. L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a lancé un appel de fonds de 15 millions de dollars (12,7 millions d'euros) pour répondre aux besoins sanitaires d'urgence.

Impact environnemental

Pas moins de 300.000 personnes ont été déplacées et doivent être nourries et logées, ce qui "risque notamment d'accélérer la propagation du coronavirus et d'autres maladies", a dit Iman Shankiti, représentante de l'OMS au Liban. La catastrophe a également détruit 17 conteneurs de matériel médical fourni par l'OMS, a déclaré dans un communiqué publié jeudi soir le bureau régional de l'agence pour le Moyen-Orient.

L'organisation des Nations unies a ajouté vendredi qu'elle évaluerait, en collaboration avec l'Université américaine de Beyrouth, l'impact environnemental des fumées engendrées par l'explosion de milliers de tonnes de nitrate d'ammonium.

De la farine et des céréales

De son côté, le Programme alimentaire mondial (PAM) se prépare à importer de la farine et des céréales au Liban pour approvisionner les meuneries et les boulangeries du pays après la destruction du principal terminal portuaire du pays par l'explosion de mardi à Beyrouth, a annoncé vendredi l'agence des Nations unies.

"Le PAM est préoccupé par le risque de voir l'explosion et les dégâts dans le port exacerber une situation déjà tendue en matière de sécurité alimentaire, qui s'est dégradée à cause de la crise financière profonde subie par le pays et de la pandémie de COVID-19", a déclaré une porte-parole de l'agence humanitaire.

Elle a ajouté que le PAM allait distribuer des colis alimentaires à plusieurs milliers de foyers. "Le PAM se tient aussi prêt à offrir un soutien en matière de gestion de la chaîne d'approvisionnement et de logistique ainsi que son expertise au Liban", a-t-elle précisé.

33 millions de la part de Bruxelles

L'Union européenne a débloqué jeudi 33 millions d'euros en aide d'urgence, une enveloppe qui doit permettre de couvrir les besoins immédiats des services de secours et des hôpitaux suite aux explosions survenues à Beyrouth.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.