L'amélioration en profondeur de l'emploi en France prendra deux ans

L'amélioration en profondeur de l'emploi en France prendra deux ans

Le ministre français de l'Economie Bruno Le Maire à l'Assemblée nationale, le 15 novembre 2017

A lire aussi

AFP, publié le dimanche 19 novembre 2017 à 13h23

Le ministre de l'Economie et des Finances, Bruno Le Maire, a estimé qu'il faudra deux ans pour obtenir une amélioration en profondeur de l'emploi en France, et proposé une baisse des charges au-delà de 2,5 Smic.

"Je pense qu'il faudra au moins deux ans pour avoir une amélioration en profondeur de l'emploi dans notre pays", a-t-il déclaré dimanche lors de l'émission "Le Grand Rendez-vous" d'Europe 1/Les Echos/ Cnews.

"C'est vrai qu'il y a eu au cours du dernier mois une nouvelle augmentation du chômage", a-t-il reconnu, mais selon lui, "les signaux sont encourageants (et) la transformation en profondeur viendra d'ici deux ans".

Selon lui, une baisse des charges salariales au-delà de 2,5 Smic pourrait aider à renforcer la compétitivité de l'industrie en France.

"Je crois qu'il faut maintenant que nous réfléchissions à un allègement de charges au-dessus de 2,5 Smic pour nos entreprises industrielles qui veulent exporter", a-t-il estimé. Il a jugé ceci nécessaire face à un déficit commercial qui continue de se creuser et face aux 1,4 million d'emplois industriels perdus en France ces 25 dernières années.

"Il faut innover plus, investir plus, et se poser la question du coût du travail sur les salariés plus qualifiés", a-t-il ajouté. "C'est un choix que je fais d'ouvrir le débat, je ne dis pas que la décision est prise", a-t-il poursuivi, en précisant que cela ne pourrait pas se faire dès 2018.

"Ce sont des décisions qui seront prises par le Premier ministre (Edouard Philippe) et le président de la République (Emmanuel Macron)", a-t-il souligné.

Bruno Le Maire a également insisté sur la nécessité d'investir dans l'innovation, notamment afin de permettre à l'Europe de rester dans la course à l'espace face aux concurrents américains et chinois. Dans ce secteur, Arianespace fait face à la concurrence de l'Américain SpaceX, qui recourt à des lanceurs réutilisables pour réduire les coûts de lancements des satellites.

"Je souhaite que l'on continue à investir dans l'innovation, que l'on réfléchisse à une stratégie en matière de lanceurs récupérables au niveau européen", a déclaré Bruno Le Maire, en soulignant le succès d'Arianespace.

Mais selon lui, "si on veut que l'Europe et la France restent dans la course de l'innovation, qui crée ensuite des emplois, de la prospérité pour tout le monde, il faut investir massivement dans l'innovation".

Il a cité la décision de sanctuariser le Crédit impôt recherche (CIR), qui "est une façon de rester dans la course pour l'innovation", et le fonds pour l'innovation de rupture qui sera créé début 2018 avec 10 milliards d'euros grâce à des cessions de participations publiques.

"Ce fonds pour l'innovation de rupture doit être la préfiguration d'un fonds européen pour l'innovation de rupture, tout simplement pour que l'Europe reste dans l'histoire", a estimé Bruno Le Maire.

 
11 commentaires - L'amélioration en profondeur de l'emploi en France prendra deux ans
  • avatar
    pigeonxxl38 -

    ça saute aux yeux des branleurs comme toi Mafiosi d'urgence en profondeur a coup de Karcher en les mettant au boulot il faudrait les nettoyer ...

  • avatar
    baba04 -

    Que des paroles, ils savent très bien qu'ils ne vont pas y arrivé, du pipeau comme toujours.

  • avatar
    CblHWMkOX -

    N'est ce pas qu'on appelle le changement dans la continuité? Et dans deux ans ce sera pour la fin du quinquennat! On finit par connaitre le refrain, même si la partition a été modifiée.

  • avatar
    traisi -

    Quand le maire deux parlé du chômage il prend exemple à flambi

  • avatar
    JON-DE-LIONNE -

    Encore de la censure, toujours de la censure injustifiée sur le forum orange
    et bien puisque dans cette rubrique " finance" il semblerait qu'il y ait un bug .....

    référence à l'article :

    VIDÉO - "Ça allait mon poulet ?", demande Castaner à Philippe après son élection
    Statut : refusé
    Il y a 13 minutes
    le 19 11 2017 à 16 50

    Proverbe Chinois :

    “On ne peut pas faire du bouillon de poule avec des fientes de poulet.” et moi je dois dire que le poulet , je l'adore quand il a avalé un couteau et que pour le coup et dans un grand mouvement de féminisation il se met spontanément à couver des patates dans une casserole.

    avatar
    pigeonxxl38 -

    Mafioso Mafiosette toi le grand branleur en chef tu as une grande gueule mais tu ne pisse pas loin

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]