L'e-commerce n'a finalement pas bénéficié d'un effet "Gilets jaunes"

L'e-commerce n'a finalement pas bénéficié d'un effet "Gilets jaunes"©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 10 janvier 2019 à 19h52

Contrairement à ce qu'on pouvait penser, les ventes en ligne n'ont pas profité du mouvement des "Gilets jaunes", selon une étude publiée jeudi. Les chiffres du e-commerce ressortent environ identiques à l'an dernier pour la période des fêtes.

Les blocages routiers organisés par les "Gilets jaunes" en fin d'année ont fortement pénalisé les ventes des commerçants. Mais contrairement à ce qu'on pouvait penser, les Français n'ont pas pour autant reporté leurs achats vers l'e-commerce, selon une enquête publiée jeudi.

Pas de report des achats des magasins physiques vers internet

Les chiffres compilés par la Fédération du e-commerce et de la vente à distance (Fevad) et l'institut de sondage CSA montrent ainsi que le montant moyen dépensé sur internet s'est élevé à 289 euros en moyenne sur la période des fêtes de fin d'année, un budget resté stable par rapport à 2017 pour 51% des personnes interrogées.

Par ailleurs, le nombre d'acheteurs en ligne est lui aussi resté stable par rapport à l'an dernier : 73% des "cyber-acheteurs" ayant fait leurs courses de Noël sur internet, contre 75% l'an dernier. Les résultats de l'enquête montrent aussi qu'il n'y a pas eu de report des achats depuis les magasins physiques vers internet.

La grande distribution a quant à elle évalué entre 300 et 500 millions d'euros la perte de chiffre d'affaires liée aux blocages d'entrepôts ou d'accès aux magasins en novembre et décembre derniers.

Il semble donc que les mouvement sociaux aient purement et simplement découragé les Français de consommer en fin d'année 2018...

Les soldes, espoir de rattrapage pour les commerçants

Reste à savoir si les soldes qui ont démarré mercredi inciteront les Français à accroître leur consommation dans les prochaines semaines. D'après un sondage du site Ma Reduc, avec YouGov et le Centre For Retail Research (CRR), 65% des Français comptent faire les soldes, soit une hausse de 11 points par rapport à l'hiver 2018. Le budget moyen par foyer s'élève à 350 euros.

Le pari s'annonce tout de même difficile, compte-tenu de l'ambiance sociale morose en ce début d'année. Selon un sondage Odoxa pour 'BFM Business', 'Challenges' et Aviva Assurances publié ce jeudi, six Français interrogés sur dix (59%) anticipent 2019 comme une année de "difficultés économiques" et seulement 7% comme une année de "prospérité".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.