L'économie sud-coréenne enregistre sa pire contraction trimestrielle depuis 1998

L'économie sud-coréenne enregistre sa pire contraction trimestrielle depuis 1998
Des passants dans la rue à Séoul devant la banque centrale,le 23 juillet 2020

AFP, publié le jeudi 23 juillet 2020 à 08h49

L'économie sud-coréenne a enregistré entre avril et juin sa pire contraction trimestrielle depuis 1998, a annoncé jeudi Séoul, les exportations sud-coréennes ayant été plombées par la crise du coronavirus.

Le PIB de la quatrième économie asiatique, qui est aussi la 12e au monde, a reculé de 2,9% au deuxième trimestre par rapport à la même période un an plus tôt.

Il s'agit de la plus forte contraction depuis le quatrième trimestre 1998, dans la foulée de la crise financière asiatique, quand le PIB sud-coréen avait reculé de 3,8%.

Le PIB au deuxième trimestre est en recul de 3,3% par rapport au premier trimestre, ce qui marque la baisse d'un trimestre à l'autre la plus importante depuis plus de 20 ans.

La Corée du Sud a été au début de cette année un des premiers pays touchés par l'épidémie apparue en Chine. Mais Séoul est parvenu à maîtriser la situation, sans même imposer de confinement, au travers d'une stratégie très agressive de dépistage et d'une discipline de distanciation sociale très largement adoptée par la population.

Cela n'a pas empêché son économie, très orientée vers les exportations, d'essuyer de plein fouet les répercussions de l'épidémie dans le reste du monde.

Les exportations ont plongé de 13,6% au deuxième trimestre par rapport au deuxième trimestre 2019, soit le déclin le plus fort depuis 1974 et le premier choc pétrolier.

Ce recul est essentiellement le fait d'une "baisse des exportations de véhicules à moteurs, de produits du charbon et du pétrole", précise la Banque de Corée (BoK) dans un communiqué.

La BoK avait indiqué en mai qu'elle tablait sur un recul du PIB de 0,2% en 2020, alors qu'elle prévoyait encore en février une croissance de 2,1%.

Mais son gouverneur Lee Ju-yeol a annoncé la semaine qu'une nouvelle révision à la baisse de cette prévision était "inévitable" en raison de la gravité du recul des exportations.

Le Fonds monétaire international (FMI) a aussi revu à la baisse le mois dernier ses prévisions pour la Corée du Sud, prévoyant désormais que son économie se contracte de 2,1% cette année. L'organisation table sur un récession mondiale de 4,9% en 2020.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.