L'emploi en hausse en 2017, les fermetures d'usines en baisse

L'emploi en hausse en 2017, les fermetures d'usines en baisse
cv cadre embauche travail entreprise patron dirigeant

Boursier.com, publié le vendredi 02 mars 2018 à 09h45

"La reprise reprise est là, nette et significative", estime le cabinet Trendeo, qui publie son observatoire de l'emploi et de l'investissement en France. Il note d'abord un solde record des créations nettes d'emplois (créations moins suppressions), tous secteurs confondus, à 93.038. "Pour la première fois depuis 2009, ce bon résultat est obtenu grâce à une hausse des créations d'emplois, et non plus seulement à la baisse des suppressions", écrivent les auteurs de cette étude.

L'étude, qui repose sur de la veille d'information, montre que les services sont au plus haut, grâce au développement de logiciels (18.808 emplois créés). Le commerce de détail s'est également montré dynamique (17.2020), de même sur l'ingénierie (6.019) et la restauration (6.011). L'année 2017 a été nettement plus compliquée pour les services bancaires et financiers (-8.033), soit 32.000 emplois perdus depuis 2009, pas loin du total du secteur automobile et ses 50.000 emplois détruits.

Moins de fermetures

L'an dernier, Trendeo a observé 100 fermetures de sites industriels à plus de 10 emplois et 125 ouvertures. "La tendance positive engagée en 2014 se poursuit. Cependant (...), comme l'indique le graphique ci-dessus, ce rétablissement tient à une baisse des fermetures. Les ouvertures restent 45% plus faibles qu'en 2010", peut-on lire dans le document.

Concernant les "start-ups" (sociétés de moins de sept ans au modèle innovant selon Trendeo), les nouvelles sont également positives. Ces entreprises ont créé 11.149 postes en 2017, et un peu plus de 33.000 au total depuis 2015. Elles ont levé plus d'un milliard d'euros l'an dernier et enregistré 475 levées de fonds.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU