L'emploi salarié en légère hausse de 0,3% au 1er trimestre

L'emploi salarié en légère hausse de 0,3% au 1er trimestre
intérim recherche emploi entretien

Orange avec Boursier.com, publié le vendredi 07 mai 2021 à 14h17

57.300 créations nettes d'emploi ont été enregistrées dans le privé, selon les premières estimations de l'Insee.

57.300 créations nettes d'emploi ont été enregistrées dans le privé, selon les premières estimations de l'Insee.

L'emploi salarié privé a progressé de 0,3% au premier trimestre, ce qui représente 57.300 créations nettes d'emplois, selon l'estimation provisoire de l'Insee publiée vendredi.

L'emploi s'était replié sous l'effet de la crise sanitaire et des confinements : fortement au premier semestre 2020 (-3,2%, soit -625.300 postes) et très modérément au quatrième trimestre (-0,1 % soit -28.800 emplois).

Il s'agit de la deuxième hausse trimestrielle depuis le début de la crise, après un rebond nettement plus fort à l'été 2020 (+17% soit +333.900 emplois entre fin juin et fin septembre). Au total, l'emploi salarié privé demeure inférieur à son niveau d'avant-crise : à la fin du premier trimestre, il se situe 1,3% sous son niveau de fin 2019 (soit -262.900 emplois), proche de son niveau de fin 2018.

L'emploi intérimaire se stabilise

L'emploi intérimaire a marqué le pas en début d'année (+0,1% soit +700 emplois) après trois trimestres de hausses consécutives (+22,9%, +22,8% et +5% aux deuxième, troisième et quatrième trimestres 2020, soit un total de +275.100 emplois).

Ces hausses ne compensent cependant pas totalement la chute historique du premier trimestre 2020 (-40,3 % soit -317.000 emplois). L'emploi intérimaire demeure donc inférieur à son niveau d'avant-crise : en mars 2021, il se situait encore 5,2% sous son niveau de fin 2019 (soit -41.200 emplois).

Une hausse dans tous les secteurs

L'emploi industriel (hors intérim) a augmenté pour la première fois depuis le début de la crise sanitaire : +0,2% au premier trimestre 2021 (soit +4.900 emplois), après une baisse de 1,9 % sur l'ensemble de l'année 2020 (-57 700 emplois). L'emploi industriel demeure nettement inférieur à son niveau d'avant crise : -1,7% entre décembre 2019 et mars 2021 (soit -52 800 emplois).

Dans le tertiaire marchand hors intérim, l'emploi salarié privé augmente modérément : +0,2% après -0,8% le trimestre précédent (soit +27.000 après -86.500 emplois). Il demeure inférieur de 2,1% à son niveau d'avant-crise (-248.600 emplois).

La construction dépasse son niveau d'avant-crise

Dans la construction, l'emploi salarié privé (hors intérim) a augmenté de nouveau nettement au premier trimestre 2021 (+1,2% après +0,7%, soit +16.800 après +10.400 emplois). Il dépasse ainsi amplement son niveau d'avant-crise : +3,3% par rapport à fin 2019 (+47.800 emplois).

Enfin, l'emploi salarié privé dans le tertiaire non marchand a progressé : +0,3 % au premier trimestre 2021 (soit +7.200) après +0,7% au quatrième trimestre 2020 (soit +16.800). Il dépasse de 1,2% (soit +30.900) son niveau de fin 2019.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.