L'enseigne de mode Celio va fermer 102 magasins, 383 emplois supprimés

L'enseigne de mode Celio va fermer 102 magasins, 383 emplois supprimés
Shopping, magasins, commerces, habillement

Boursier.com, publié le mercredi 28 octobre 2020 à 17h19

Fin juin, l'enseigne de prêt-à-porter masculin avait annoncé avoir sollicité l'ouverture d'une procédure de sauvegarde...

Coup dur pour Celio... Fragilisée par la fermeture de ses magasins face à l'épidémie de Covid-19, l'enseigne de prêt-à-porter masculin a annoncé prévoir la fermeture de 102 boutiques en France, entraînant la suppression de 383 postes, dans le cadre d'un plan de sauvegarde de l'emploi (PSE) présenté aux représentants des salariés.

Une "partie de ce réseau est source de pertes financières importantes en raison de la baisse de rentabilité de certains magasins", a expliqué le groupe dans un communiqué publié ce mercredi, précisant toutefois que la quasi-totalité de ses magasins resteraient ouverts pour la période de Noël.

Fin juin, Celio avait annoncé avoir sollicité l'ouverture d'une procédure de sauvegarde. Fondée en 1978, l'enseigne spécialisée dans la mode masculine emploie 4.200 personnes dans le monde, et possède 1.585 magasins dans près de 50 pays, dont 488 en France.

100 millions d'euros de manque à gagner

Comme d'autres enseignes françaises de distribution, Celio a dû subir de nombreuses difficultés, qui ont été engendrées par les grèves dans les transports, les manifestations de "Gilets jaunes" et plus récemment les mesures de confinement décidées dans plusieurs pays pour enrayer la propagation du de l'épidémie de Covid-19.

Les fermetures de magasins pendant la période de confinement ont engendré un manque à gagner de l'ordre de 100 millions d'euros entre mars et mai 2020, avait expliqué l'enseigne, qui n'avait pas pu "trouver un accord avec ses partenaires bancaires".

Secteur très touché par la crise sanitaire

Après Camaïeu, Naf Naf ou encore La Halle, l'enseigne de vêtements n'est pas la première à annoncer des suppressions de postes dans ce secteur durement frappé par la crise sanitaire. Plus récemment, l'enseigne américaine d'habillement Gap a indiqué étudier la fermeture de toutes ses boutiques en Europe, dont ses 21 en France.

"L'une des options à l'étude est l'éventuelle fermeture de nos magasins Gap gérés par la société au Royaume-Uni, en France, en Irlande et en Italie à la fin du deuxième trimestre en 2021", a expliqué le groupe américain.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.