L'Etat recapitalise la SNCF à hauteur de 4,05 milliards d'euros

L'Etat recapitalise la SNCF à hauteur de 4,05 milliards d'euros
Au technicentre de la SNCF à Chatillon, en banlieue parisienne, le 14 mai 2020

AFP, publié le mardi 15 décembre 2020 à 13h03

L'Etat a recapitalisé mardi, comme prévu, la SNCF à hauteur de 4,05 milliards d'euros pour permettre la poursuite de la rénovation et de l'entretien du réseau, a annoncé le gouvernement. 

"L'Etat a souscrit ce jour à une augmentation de capital de la société nationale SNCF à hauteur de 4,05 milliards d'euros", a-t-il précisé dans un communiqué.

Cela "traduit la volonté du gouvernement d'investir dans les transports durables, au service des Français et des entreprises", a commenté le ministre de l'Economie Bruno Le Maire, cité dans le communiqué.

Le gouvernement avait indiqué le 3 septembre que le secteur ferroviaire bénéficierait de 4,7 milliards d'euros dans le cadre de son plan de relance, dont 4,05 milliards de recapitalisation de la SNCF --le reste allant notamment aux petites lignes, au fret et aux trains de nuit.

"En contrepartie de ce soutien public exceptionnel, le groupe SNCF s'est engagé à intégrer de manière exemplaire des objectifs de responsabilité sociale, sociétale et environnementale dans sa stratégie, notamment en matière de lutte contre le changement climatique", a précisé le gouvernement dans son communiqué.

La SNCF doit également continuer à serrer les boulons pour "rendre son modèle plus compétitif".

Le ministre délégué aux Transports Jean-Baptiste Djebbari salue dans le communiqué "un effort sans précédent pour la régénération du réseau, un plan de sauvetage massif des petites lignes, des investissements doublés dans les passages à niveau et l'accessibilité aux personnes à mobilité réduite, la relance du fret ferroviaire".

Ces 4,05 milliards d'euros comprennent en particulier 2,3 milliards permettant de poursuivre les travaux prévus. En outre, 1,5 milliard d'euros seront affectés à des dépenses qui n'avaient pas encore été financées, comme la sortie du glyphosate pour désherber les voies, et 250 millions permettront à SNCF Réseau de reprendre certaines petites lignes dans son réseau structurant.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.