L'ex-directeur général de Starbucks se voit bien à la Maison blanche

L'ex-directeur général de Starbucks se voit bien à la Maison blanche
Howard Schultz PDG Starbucks Café

Boursier.com, publié le lundi 28 janvier 2019 à 16h30

"Je réfléchis sérieusement à me présenter à la présidence", a-t-il expliqué lors d'un entretien, s'attirant rapidement les railleries de Donald Trump.

Une nouvelle carrière dans la politique pour l'ex-directeur général de Starbucks ? Howard Schultz a déclaré dimanche qu'il réfléchissait à la possibilité de devenir candidat à la présidentielle de 2020.

"Je réfléchis sérieusement à me présenter à la présidence. Je me présenterai en tant que centriste indépendant", a-t-il expliqué lors d'un entretien pour l'émission "60 Minutes" de la chaîne de télévision CBS. Howard Schultz, 65 ans, qui se décrit lui-même comme un "démocrate de longue date", considère que les Américains en ont assez du comportement des républicains et des démocrates.

"Politique de vengeance"

Dans son viseur se trouve également l'actuel locataire de la Maison blanche Donald Trump. "Nous vivons à une époque des plus fragiles", a-t-il déclaré. "Pas seulement parce que ce président n'est pas qualifié pour être le président, mais parce que les deux partis (républicains et démocrates, Ndlr) ne font systématiquement pas ce qui est nécessaire au nom du peuple américain, et sont engagés chaque jour dans une politique de vengeance".

Les propos de Schultz ont provoqué la colère de certains démocrates, comme l'ancien maire de San Antonio Julian Castro, qui a officialisé début janvier sa candidature à l'investiture démocrate. Castro s'est dit inquiet d'une candidature indépendante menée par Schultz, qui "donnerait à Donald Trump de grandes chances d'être réélu".

Donald Trump n'a de son côté pas manqué de réagir dans un tweet. Howard Schultz n'a pas le "courage" de se présenter à la présidence ! Je l'ai observé dans 60Minutes la nuit dernière et je suis d'accord avec lui pour dire qu'il n'est pas la personne la plus intelligente. Par ailleurs, l'Amérique a déjà cette personne ! J'espère seulement que Starbucks continuera à payer son loyer à la Trump Tower !

Vos réactions doivent respecter nos CGU.