L'OMS ne juge pas nécessaires de nouveaux confinements généralisés en Europe

L'OMS ne juge pas nécessaires de nouveaux confinements généralisés en Europe
passants avec masque

Boursier.com, publié le mardi 01 septembre 2020 à 11h01

Le directeur de l'Organisation mondiale de la santé pour l'Europe affiche son optimisme, même s'il n'exclut pas des reconfinements localisés.

L'Europe peut vivre avec le COVID-19 sans vaccin et sans retour nécessaire à de nouveaux confinements généralisés, a déclaré mardi le directeur régional de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) pour le Vieux Continent. "Le jour où nous vaincrons la pandémie ne sera pas nécessairement celui d'un vaccin. Il se produira lorsque nous aurons appris à vivre avec la pandémie, et ce jour peut être demain", a dit Hans Kluge sur Sky News.

Prié de dire s'il s'attendait à de nouveaux confinements généralisés dans les prochains mois pour éviter une seconde vague d'infections, le directeur pour l'Europe de l'OMS a répondu: "Non". "Je suis optimiste, a-t-il ajouté, mais nous ne pouvons pas exclure des confinements localisés."

Repli du nombre de cas en France

En France, le nombre quotidien de contaminations dues au coronavirus est retombé aux alentours de 3.000 selon les derniers chiffres publiés, alors qu'il était très nettement supérieur depuis le milieu de la semaine dernière, mais le bilan est souvent moins élevé le lundi, le nombre de tests étant moins élevé le dimanche.

L'agence Santé publique France en signale précisément 3.082, soit 2.331 de moins que la veille. Le chiffre le plus élevé depuis la levée du confinement avait été atteint vendredi, avec 7.379 nouveaux cas.

La moyenne des sept derniers jours, qui permet d'aplanir les écarts quotidiens, atteint toutefois un nouveau record lundi, pour la quatrième journée consécutive, avec 5.167 nouveaux cas, alors qu'elle était de 272 le 27 mai, deux semaines après la fin du confinement.

Plus de 4.500 personnes hospitalisées

Le nombre de patients hospitalisés s'élève quant à lui à 4.582, soit 47 de plus que dimanche, tandis que celui des personnes en réanimation passe de 402 à 409.

Le nombre de patients hospitalisés pour une infection au Covid-19 est en hausse pour le deuxième jour consécutif après avoir été en baisse pendant près de deux semaines.

Vingt-neuf décès supplémentaires ont par ailleurs été recensés, ce qui porte le bilan à 30.635 morts depuis le début de l'épidémie.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.