L'opérateur portuaire émirati DP World va construire un centre logistique au Mali

L'opérateur portuaire émirati DP World va construire un centre logistique au Mali
Le PDG de DP World, Sultan Ahmed bin Sulayem, lors d'une conférence de presse à Dubaï le 4 novembre 2007

AFP, publié le mercredi 25 juillet 2018 à 11h18

Le grand opérateur portuaire émirati DP World a annoncé mercredi la signature d'un accord pour la construction à partir de 2019 d'une plateforme logistique de 1.000 hectares aux abords de Bamako, au Mali.

Le centre, situé le long de la route principale reliant la capitale malienne à Dakar au Sénégal, et proche de la ligne ferroviaire reliant les deux villes, aura une capacité annuelle de 4 millions de tonnes de marchandises, a indiqué DP World dans un communiqué.

Le contrat de concession de 20 ans, renouvelable automatiquement pour 20 ans de plus, a été signé à Dubaï lundi par le ministre malien des Transports, Moulaye Ahmed Boubacar.

DP World va investir 50 millions de dollars (43 millions d'euros) dans la première phase de projet. La construction doit commencer l'an prochain et durer envion 18 mois. Cette plateforme logistique doit favoriser l'import et l'export de biens à travers le port de Dakar, également opéré par l'entreprise émiratie.

DP World opère 78 terminaux dans le monde, répartis sur 40 pays, et a chargé ou déchargé quelque 70 millions de containers en 2017.

Des entreprises des riches monarchies du Golfe s'étaient engagées en 2014 à investir 19 milliards de dollars dans des projets d'infrastructure dans les pays de l'Union économique et monétaire ouest-africaine (Uémoa). Le Mali fait partie de l'Uémoa, aux côtés du Bénin, du Burkina Faso, de la Côte d'Ivoire, de la Guinée-Bissau, du Niger, du Sénégal et du Togo.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU