L'Oréal : Jean-Paul Agon laissera les commandes à l'été 2021

L'Oréal : Jean-Paul Agon laissera les commandes à l'été 2021
Jean-Paul Agon PDG L'Oréal
A lire aussi

Boursier.com, publié le vendredi 06 mars 2020 à 14h55

Nicolas Hieronimus, propulsé numéro deux de L'Oréal en mai 2017, fait figure de favori dans la course à la direction du leader mondial des cosmétiques.

La succession du PDG de l'Oréal, Jean-Paul Agon, interviendra d'ici à l'été 2021, indique l'intéressé dans un entretien accordé au 'Monde' vendredi. "Les statuts de l'entreprise précisent que, pour le directeur général, tout doit être réglé avant d'atteindre ses 65 ans. Or, je fêterai cet anniversaire le 6 juillet 2021. Par conséquent, la passation des pouvoirs se fera vraisemblablement entre l'assemblée générale annuelle, au printemps, et l'été", déclare le dirigeant à la tête de l'Oréal depuis 14 ans.

"Le comité de nomination verra plusieurs candidats", ajoute-t-il, précisant que la priorité allait à une candidature interne. Dans la perspective de cette passation de pouvoir, Jean-Paul Agon indique envisager un découplage des fonctions de PDG, en nommant un président du conseil d'administration et un directeur général.

Le numéro deux du groupe fait figure de favori

Une femme pourrait-elle prendre les commandes du numéro un mondial des cosmétiques ? "Je ne sais pas si ce sera le cas cette fois, mais c'est une évidence dans le futur. Plus des deux tiers des salariés de L'Oréal sont des femmes, elles représentent aujourd'hui la moitié des dirigeants et composent près du tiers de son comité exécutif", répond Jean-Paul Agon.

Dans les faits, c'est Nicolas Hieronimus, propulsé numéro deux de L'Oréal en mai 2017, qui fait figure de favori. Il a débuté en 1987 comme chef de produit chez Garnier, où il a signé son premier succès avec la création des shampoings Fructis aux flacons vert pomme, devenus emblématiques de la marque.

Seulement cinq patrons

'Le Monde' rappelle que L'Oréal a connu seulement cinq présidents en cent dix ans d'existence. L'entreprise, créée en 1909, a d'abord été dirigée pendant 50 ans par Eugène Schueller, avant François Dalle, aux pendant vingt-sept ans, Charles Zviak durant quatre ans, Lindsay Owen-Jones pendant dix-huit ans et Jean-Paul Agon, depuis quatorze ans.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.