L'UE doit donner son avis sur le vaccin de Pfizer et BioNTech d'ici ce soir

L'UE doit donner son avis sur le vaccin de Pfizer et BioNTech d'ici ce soir©Boursier.com

Orange avec Boursier.com, publié le lundi 21 décembre 2020 à 15h43

L'Agence européenne des médicaments (EMA) a donné lundi son feu vert au candidat vaccin de Pfizer et BioNTech, avec la perspective de permettre aux vaccinations de débuter dans l'Union européenne dans moins d'une semaine.

L'Agence européenne des médicaments (EMA) a donné lundi son feu vert au candidat vaccin de Pfizer et BioNTech, avec la perspective de permettre aux vaccinations de débuter dans l'Union européenne dans moins d'une semaine.

L'Agence européenne des médicaments (EMA) a donné son feu vert ce lundi au dossier du candidat vaccin contre le coronavirus du laboratoire américain Pfizer et de son partenaire allemand BioNTech, avec la perspective de permettre aux vaccinations de débuter dans l'Union européenne dans moins d'une semaine.

Après cette décision positive, la Commission européenne devrait trancher à son tour d'ici ce soir sur le vaccin. "Maintenant, nous allons agir rapidement. Je m'attends à ce que la Commission européenne prenne une décision d'ici ce soir", a déclaré sur son compte twitter la présidente de la commission, Ursula von der Leyen.

It's a decisive moment in our efforts to deliver safe & effective vaccines to Europeans! > >The @EMA_News just issued a positive scientific opinion on the #BioNTech / @pfizer vaccine. > >Now we will act fast. I expect a @EU_Commission decision by this evening.
- Ursula von der Leyen (@vonderleyen)

Plusieurs pays du bloc communautaire parmi lesquels l'Allemagne, l'Autriche et l'Italie ont fait savoir qu'ils entendaient débuter les vaccinations à compter du 27 décembre, alors que le déploiement du vaccin a déjà commencé ce mois-ci en Grande-Bretagne et aux Etats-Unis.

Début de la vaccination dimanche en France

En France, la vaccination commencera également dimanche, a déclaré lundi le ministre de la Santé Olivier Véran.

"Dimanche, nous commencerons à vacciner en France. Les plus vulnérables d'entre nous d'abord, après examen médical, information et recueil du consentement. Un démarrage en douceur, soucieux de la sécurité de tous et respectueux de nos engagement éthiques", a-t-il dit sur Twitter.

Selon le Premier ministre Jean Castex, les vaccinations monteront en puissance début janvier.

Si le candidat vaccin de Pfizer et BioNTech reçoit le feu vert de l'EMA, ce sera à la Commission européenne de donner ensuite son aval, probablement mercredi.

La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, a déjà fixé aux 27, 28 et 29 décembre les premières vaccinations dans l'UE.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.