L'UE souhaite acheter 1,8 milliard de vaccins à Pfizer-BioNTech

L'UE souhaite acheter 1,8 milliard de vaccins à Pfizer-BioNTech©Boursier.com

Orange avec Boursier.com, publié le vendredi 09 avril 2021 à 19h01

Bruxelles devrait conclure un nouvel accord avec un laboratoire afin de couvrir ses besoins en matière de rappels de vaccination pour les deux années à venir.

Bruxelles devrait conclure un nouvel accord avec un laboratoire afin de couvrir ses besoins en matière de rappels de vaccination pour les deux années à venir.

La Commission européenne souhaite obtenir le feu vert des gouvernements de l'UE pour ouvrir des négociations avec Pfizer et BioNTech en vue de leur acheter jusqu'à 1,8 milliard de doses de leur vaccin contre le COVID-19, pour une livraison en 2022 et 2023, selon l'agence de presse Reuters, qui cite un responsable européen.

Le quotidien allemand 'Die Welt' a rapporté en premier que l'UE devrait conclure un nouvel accord avec un laboratoire afin de couvrir ses besoins en matière de rappels de vaccination pour les deux années à venir.

Les gouvernements appuient l'idée

Le responsable européen a indiqué à Reuters que la Commission avait déjà décidé d'approcher Pfizer-BioNTech et que les gouvernements de l'UE appuyaient ce projet bien qu'il n'y ait pas encore d'accord définitif.

Un porte-parole de la Commission a confirmé la volonté européenne d'acheter des doses supplémentaires de vaccins, la moitié d'entre elles en option.

L'UE a déjà identifié un laboratoire produisant un vaccin à ARN messager, a déclaré le porte-parole qui a refusé de préciser quel fournisseur était pressenti.

Dans l'attente de CureVac

Pfizer-BioNTech et Moderna distribuent déjà des vaccins à ARN messager à l'UE tandis que la société de biotechnologie allemande CureVac n'a pas encore obtenu l'autorisation de l'Agence européenne des médicaments.

Les vaccins seraient livrés selon des échéanciers mensuels et avec des clauses obligeant le laboratoire à respecter les délais, a précisé le responsable européen.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.