L'UFC Que Choisir porte plainte contre le site Viagogo

L'UFC Que Choisir porte plainte contre le site Viagogo©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 19 février 2020 à 00h28

L'association dit avoir reçu près de 500 témoignages de victimes, qui ont parfois acheté leurs tickets sur le site à un prix deux à trois fois plus élevé qu'auprès de la billetterie officielle...

L'association de consommateurs UFC-Que Choisir porte plainte contre le site de revente en ligne de billets de manifestations sportives ou culturelles Viagogo. L'association de défense des consommateurs lui reproche "des pratiques commerciales agressives et trompeuses" qui font "de nombreuses victimes".

"Jouant sur la soi-disant rareté des places disponibles, le site multiplie les alertes, les chronomètres oppressants, les messages biaisés pour précipiter l'acte d'achat du consommateur, tout en lui occultant l'information essentielle, à savoir le prix", explique l'UFC.

Messages agressifs

Des messages agressifs du type "Ces billets seront probablement bientôt tous écoulés" ; "21 autres personnes regardent cet événement" ; "Il ne reste plus que X billets" ponctuent le parcours d'achat des billets, ce qui met la pression sur les consommateurs... Pire, Viagogo ajoute des frais supplémentaires au prix initial, découverts seulement une fois la commande confirmée et le compte bancaire débité !

L'association dit avoir reçu près de 500 témoignages de victimes de ces pratiques, qui ont parfois acheté leurs billets à un prix deux à trois fois plus élevé qu'auprès de la billetterie officielle, se sont retrouvés mal placés ou n'ont carrément pas pu accéder à l'événement à défaut de billets valides...

Déjà condamné...

Viagogo a déjà eu affaire à la justice, ce qui n'a pas fait pour autant cesser ces pratiques... En 2018, le Tribunal de grande instance de Paris l'avait condamné pour concurrence illégale sur des billets permettant d'accéder au tournoi de tennis de Roland Garros. L'UFC Que Choisir conseille aux utilisateurs de privilégier les billetteries ou les bourses d'échanges officielles...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.